Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe
Articles récents

Le Coeur à vau-l’eau

11 Août 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

J’ai eu tant d’émotions dans ma vieTellement d’espoirs qui se sont effacésQue j’en ai perdu toutes mes enviesDe l’avenir je suis désabusé Oui j’ai vécu une folle existenceEmplie de petits et grands bonheursHélas je ne puis faire le silenceSur mes nombreux...

Lire la suite

La plénitude

10 Août 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Chaleureux soleil de l’étéAu cours de cet après-midiTu m’inondes de ta clartéTout mon être s’en réjouit Je me repose sur mon balconEt la nature qui l’étreintSemble se mettre au diapasonPour m’en faire un charmant écrin Et de l’Ourthe à proximitéLe cri...

Lire la suite

La foi perdue

8 Août 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay

Dès sa plus tendre jeunesse On lui avait dit aime dieu Quand il allait à la messe Il se sentait vraiment heureux Agenouillé sur le prie-Dieu Dont l’osier marquait son genou Il psalmodiait de son mieux Ses prières sur un ton doux Tête inclinée vers la...

Lire la suite

Distraction

8 Août 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay

Deux yeux tellement énigmatiques La pose d’une statue hiératique Un pelage appelant la caresse Il s’étire avec grâce et paresse À mes côtés en compagnon soumis Du regard il suit la main qui écrit Impassible il règne sur le bureau Quand la muse me taquine...

Lire la suite

Triste constat

7 Août 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay

À me voir vieillir Devant le miroir J’ai le souvenir De tous mes espoirs Triste vérité Rien n’est éternel Pouvais-je penser À ce sort cruel Car je me sentais Empli d’avenir Et mon cœur battait Au gré des désirs Mais ils sont trop courts Ces heureux instants...

Lire la suite

Quand la souffrance est trop forte

6 Août 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Il est des jours sombres il est des nuits tristesIl est des désespoirs qui ne peuvent s’exprimerEn de profonds chagrins la douleur subsisteParfois le poète ne peut que sangloter Car il est sensible ce chantre au verbe hautIl idéalise les plus grands sentimentsEt...

Lire la suite

À Éric Demblond

5 Août 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Une fois encore elle a frappéLa vieille mégère à la fauxEt je suis en deuil à nouveauD’un ami que j’ai tant aimé Toujours souriant et joyeuxIl élaguait ou abattaitLe plus vieil arbre qui gênaitPour la sécurité d’un lieu Car il exerçait son métierAvec...

Lire la suite

Supplique pour une muse versatile

4 Août 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay

Certains jours la plume est capricieuse Et l’inspiration ne veut pas venir Rétive elle se joue malicieuse Du poète et de ses présents désirs Le cauchemar de la page blanche Est bien là sous mes yeux désespérés Pour ma muse aujourd’hui c’est dimanche Volage...

Lire la suite

Merci à mes lecteurs

4 Août 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Nouvelle

Les statistiques de visite de mon blogue du mois de juillet 2017. 201 visiteurs uniques pour 363 pages lues.

Lire la suite

La tombe oubliée

1 Août 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Dans ce cimetière déserté Que les herbes folles inondent Il m’a semblé voir ton passé Me penchant sur ta tombe Presqu’effacé par le temps Un nom qui m’était étranger Attira mon regard pourtant Mon esprit se mit à rêver De quel amour as-tu vécu Et qui...

Lire la suite