Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe
Articles récents

L’enfant rebelle

20 Avril 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Un enfant blond qui court dans l’avoine folle Oublieux des leçons apprises à l’école S’empare de la joie du monde qu’il a rêvé Insouciant et heureux sous le soleil d’été Sautillant dans les champs il suit le papillon Son souffle le contraint au cruel...

Lire la suite

Le baiser volé

19 Avril 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Ma mie c’était rappelez-vous À notre premier rendez-vous Émus nous avons échangé Le plus timide des baisers Votre bouche avait la saveur Du fruit cueilli dans sa fraîcheur Mon cœur battait la chamade Étonné par ma bravade Je sentis vos lèvres s’ouvrir...

Lire la suite

Le temps meurtrier

18 Avril 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Quand l'on sent vieillir On devient impatient À voir le temps courir Aussi rapidement L’on voudrait ralentir La cadence des jours Freiner le devenir De la fin des amours Hélas le poids des ans Sans aucune pitié Accable les amantsDe regrets du passé Alors...

Lire la suite

Le loup-garou

17 Avril 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Un loup sommeille en moi Et il va s’éveiller À mon grand désarroi Quand la nuit va tomber Je sens le cri primal Monter vers l’astre mort Et comme un animal Je hurle sur mon sort En ce monde cruel Où j’ai connu le jour J’entends monter l’appel De la haine...

Lire la suite

Le bonheur de donner

13 Avril 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Il n’est rien de meilleur Que de pouvoir donner Simplement du bonheur Aux gens désespérés C’est d’un peu de chaleurQu’ils ont besoin souvent Leur offrir du bonheur Vous en procure autant Si leurs soucis sont lourds Ils peuvent les oublier Sous votre geste...

Lire la suite

Une perte obsédante

12 Avril 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Une petite fleur Avec tous mes regrets Le cœur encore en pleurs Sur un triste décès Sur la tombe où tu gis Je vois toujours ton nom Qui toujours me poursuit Au fond de ma prison Inscrit en lettres d’or Il fait mon désespoir La nuit quand je m’endorsIl...

Lire la suite

Le muguet cruel

11 Avril 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Revoici le beau mois de mai Et laisse-moi prendre ta main Pour aller cueillir le muguet À l’orée du bois voisin Il fait si doux sous le bosquet Le soleil est tellement chaud Viens donc te reposer au frais Tu peux t’allonger sur le dos Si je te serre dans...

Lire la suite

Soixante-dix neuf ans

10 Avril 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay

J'aime cette manière française de mentionner mon âge. J'y trouve deux éléments essentiels. Je veux penser que j'ai encore soixante ans et que le dix neuf fait référence à mon âge de coeur, celui d'une passion de la vie jamais éteinte, celui du poète dont...

Lire la suite

Les bois de Spa

9 Avril 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay

Les jolis bois de Spa M’ont bercé l’enfanceJ’y fis mes premiers pasVers l’adolescence Ils étaient merveilleuxÀ mes yeux éblouisJe me prenais pour DieuAu sein du Paradis Comme un bon sauvageonIvre de libertéLa mousse en édredonJ’y dormais en été Le ruisseau...

Lire la suite

Le retour du printemps

8 Avril 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Quand change la saison De l’hiver au printemps J’écoute la chanson Que m’apporte le vent C’est le chœur des oiseaux Qui appellent à l’amour Et leur chant est si beau Qu’il m’inspire à mon tour Je regarde ébloui Les bourgeons éclater Le bonheur m’envahit...

Lire la suite