Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Articles récents

Hésitation

12 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Il est magnifique mais trop long Le chemin qui mène vers toi Parsemé de mille raisons À me faire douter de moi Je te sais si merveilleuse Qu’à chaque pas que j’accomplis Je sens mon âme amoureuse Mourir d’angoisse à ce défi Arriver à te séduire En te...

Lire la suite

Top 5 des poèmes lus en décembre 2017

11 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay

Lire la suite

Le tourment

11 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Il est terrible le tourmentDe n’avoir plus rien à mangerOu alors si peu seulementQue l’on peut à peine marcher Il est terrible le tourmentDe ne savoir où se logerÀ l’abri du froid et du ventDe sentir ses membres gelés Il est terrible le tourmentDe vivre...

Lire la suite

La fin de Don Juan

10 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Une goutte de pluie Une perle de larme Sur l’âme qui s’ennuie La vie sans charme Sans haine ni amour Dans l’indifférence Mornes coulent les jours Triste somnolence Pourquoi bat-il ce cœur Dans un corps aussi las N’aimant plus la senteur Du printanier...

Lire la suite

Réveil printanier

9 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Un oiseau chantait ce matin Sur le cerisier du jardin La beauté de son gazouillis A supprimé tous mes soucis Et lorsque j’ai levé les yeux Pour admirer le ciel tout bleu J’ai oublié les souvenirs Qui me faisait tellement souffrir Admirer la rose s’ouvrant...

Lire la suite

Chagrin d’amour

8 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

L’homme est accoudé au comptoir De ce petit bistrot miteux Les brumes de l’alcool dans les yeux Et dans l’esprit le désespoir Seulement une heure du matin La nuit est interminable Et la tête sur la table Un ivrogne cuve son vin Et une question tenace...

Lire la suite

La fin d'une sans-logis

7 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Cela faisait de nombreux mois Que la vieille dame dormait Avec le ciel comme seul toit Et l’espoir perdu à jamais Si le temps peut être cruel La société l’est tout autant Et son mépris est éternel Elle n’aime pas les mendiants Elle avait beau tendre la...

Lire la suite

Le Cœur à vau-l’eau

7 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

J’ai eu tant d’émotions dans ma vie Tellement d’espoirs qui se sont effacés Que j’en ai perdu toutes mes envies De l’avenir je suis désabusé Oui j’ai vécu une folle existence Emplie de petits et grands bonheurs Hélas je ne puis faire le silence Sur mes...

Lire la suite

Le mendiant sur le banc

6 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

L’homme était assis sur le banc Le dos voûté des malheureux Et son esprit semblait absent Bien que jeune il semblait vieux Son cœur cédait à l’abandon Et son âme appelait la mort Car il avait mille raisons De souhaiter ce triste sort Hier encore il était...

Lire la suite

Décadence

5 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

J’ai des bleus à l’âme souvent De voir le monde assassiné Par ceux qui ne pensent qu’à l’argent Veau d’or ancien modernisé Là on massacre les forêts Ici ce sont les océans Et cela sans aucun regret Moins d’avenir pour nos enfants Mais est-ce vraiment...

Lire la suite