Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Pour qui voter aux élections provinciales en octobre ?

23 Juillet 2012 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Je l'ai déjà dit et je le répète. Je ne suis plus membre du RWF, Je n'apprécie guère la diabolisation du Rassemblement Bleu Marine par son nouveau président. Il représente près de 15% d'électeurs français, qui a déclaré son soutien à la cause du rattachement de la Wallonie à la France et qui lors d'un dernier sondage bénéficiait de 39% de votes de sympathie. Il s'agit pourtant d'un parti républicain populaire et souverainiste qui devrait plaire car qui veut être rattaché à une France, colonie de la dictature européenne au même titre que la belgique.

Mais comme tous les partis qui se présentent sont actuellement contre la cause rattachiste, seul le RWF représente un vote utile, même s'il n' y gagne pas un seul mandat. En effet, ce parti dirigé jusqu'il y a peu par Paul-Henry Gendebien, a semé et fait grandir l'idée à tel point que même certains militants des partis habituels marquent désormais leur sympathie à la cause. Il mérite donc toute votre attention.

Mais encore faut-il qu'il puisse être présent sur les listes électorales et a besoin pour cela de signatures de parrainage. Même si vous n'êtes pas un grand partisan de la cause, permettez au RWF de participer à cette élection simplement par attachement à la démocratie et par votre volonté de ne pas accepter l'injustice d'avoir un grand nombre de parrains pour être candidat alors les partis habituels n'ont pas cette obligation.

 

Rendez-vous sur la page du site officiel, téléchargez le document de parrainage selon l'explication qui y est donnée et renvoyez-le le plus rapidement possible.
(Cliquez sur ce lien pour y accéder)

Vous aurez ainsi manifesté votre volonté que l'élection qui se présente soit vraiment démocratique en donnant la parole à ce parti qui défend la Wallonie contre l'impérialisme flamand et lui donne un moyen d'y échapper honorablement dès que la vie y sera devenue impossible !

Je le répète, je ne fais plus partie du parti, mes dernières actions militantes ayant été ma candidature aux élections de 2009 et 2010, mais je vous encourage vivement à le faire !

Je levais mon verre à la santé de la réussite du RWF en 2009
où je fus candidat comme en 2010.Moien2099.jpg

Aujourd'hui, je lève mon verre:

À tous ceux qui aideront le parti à avoir un maximum de voix lors des élections provinciales de 2012,

À tous les militants qui se dépenseront comme toujours sans compter.

Je le lève également et surtout aux candidats qui auront le courage
de représenter l'idée indispensable à la survie de la Wallonie
en train de sombrer dans le naufrage d'un état étriqué et soumis
à la Flandre de plus en plus envahissante.

Bonne chance, tous mes vœux vous accompagnent !

Nous verrons un jour la Wallonie, 23e Région de France,
où elle prendra part à la prospérité de la République !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Le dernier Wallon 28/07/2012 20:24

Si le RWF tendait la main aux nationalistes français, pensez-vous qu'il aurait encore droit de cité en Wallonie? Le RWF est déjà marginalisé par le pouvoir belgicain, alors, si en plus, on rajoute
Mme Le Pen... ce ne serait plus une marginalisation, mais une diabolisation digne des procès de Moscou.

N'oubliez pas que nous sommes toujours en Wallonie et qu'ici la liberté d'expression n'est qu'une farce. Il faut donc voir dans cette attitude du RWF une pure question de stratégie.

Reste à voir si cette stratégie sera payante. Car elle revient à se priver d'un allié de choix en France. Les nationalistes français sont sans doute plus sensibles à la cause rattachiste que
d'autres partis.

Cela étant, le RWF, malgré ses défauts, reste le seul vote d'opposition.

Vive la Wallonie libre
Vive la France

Bien à vous,

René G. Thirion 28/07/2012 21:22



"N'oubliez pas que nous sommes toujours en Wallonie et qu'ici la liberté d'expression n'est qu'une farce.'" Et vous avez raison. Mais il ne s'agit pas d'une acceptation du FN, il s'agit
de la même alliance entre tous les Wallons sans exclusive d'idéologie comme cela s'est passé entre les résistants français à l'occupant sous la houlette de Jean Moulin. Pas pour, pas
contre, ensemble vers la libération, dans notre cas du joug flamand !



NANCY Bertrand 24/07/2012 12:45

Merci pour votre réponse rapide;lorsque j'utilise le mot haine,je le mets entre guillemets;il n'implique donc pour moi pas le sens réel du terme.
Je suis entiérement d'accord concenant la réponse trop rapide donnée par le président;il faut quand même malheureusement être conscient du flots d'idées que véhicule le FN;ce qui n'empêche pas par
ailleurs son droit démocratique de s'exprimer;
Certes ne pas donner d'avis à ce sujet eu été préférable,mais bon...
Ce qui m'a incité à poser cette question est cette tendance dans le contexte du réunionnisme à se tirer dans les pattes,ce qui affaiblit énormément la crédibilité de ce formidable élan d'idée
qu'est le rattachisme,et c'est dommageable,d'autant plus que cela fait les choux gras de l'adversaire...
A ce jeu là,nous risquons de rester bien faibles.
Est ce réellement un petit esprit bourgeois qui anima cette réponse,ou la réponse trop rapide à une question embarassante qui eût mérité plus de discernement?Allez savoir.
Sans me faire l'avocat du diable,beaucoup de rattachistes ont fait ,font et feront encore des erreurs,ou des revirements de situation;notre rôle,jusqu'à une certaine limite, n'est il pas de les
protéger,devant des dangers beacoup plus importants que leurs dérapages?La question est posée.
Le temps n'est il pas au rassemblement des forces vives?Mais je sais que vous en êtes.
Bien à vous

René G. Thirion 24/07/2012 13:11



Merci pour votre commentaire.
Je trouve qu'il s'agit d'une erreur grave, même si elle ne fut pas volontaire, car les amoureux de la France qui, comme moi, pensent que le Rassemblement Bleu Marine représente un réel avenir
pour la France ne peuvent que se détourner du RWF alors qu'il est important, comme vous le faites remarquer, d'être unis pour faire grandir le nombre de citoyens qui se rallieront à la cause !



Nancy Bertrand 24/07/2012 09:31

Bonjour;je n'aurai qu'une question aux lèvres;pourquoi tant de "haine",à un parti comme le RWF?
Cette question ne soustend pas une critique,mais le souhait d'une connaissance plus approfondie des raisons qui vous amènent à votre dernier écrit.Merci

René G. Thirion 24/07/2012 10:19



Drôle de haine que de soutenir le RWF, d'appeler à le parrainer lors d'élections et à voter pour lui lors de celles-ci.


Je ne puis toutefois admettre que son nouveau président déclare lors d'interviews que le parti est ouvert à toutes les convictions politiques sauf aux extrêmes comme le Rassemblement Bleu
Marine.

De quel droit balaie-t-il d'un revers de main méprisant un parti français, légal, républicain et pratiquement le seul à défendre la souveraineté et la grandeur de la France. J'aime passionnément
ma patrie spirituelle et je n'ai pas envie de rejoindre une France inféodée à la dictature européenne et financière.


Je me sens donc proche de l'idéal de Marine Le Pen et n'aime pas l'esprit de la pensée unique belge, faite de tiédeur et de compromis(sion)s. On est révolutionnaire dans l'âme ou on ne l'est
pas.

Vouloir que la Wallonie rejoigne à nouveau la France est une idée révolutionnaire qui ne peut s'accommoder de l'esprit petit bourgeois. Moi, qui déteste Mélanchon, je n'arrête pas de dire que je
voudrais aussi rejoindre la République même sous sa présidence.

Quand on aime à fond et que l'on a du caractère, l'on ne met pas des conditions à son amour.

Ceal vous suffit-il comme réponse ?



Philippe 23/07/2012 16:41

Il y a beaucoup à dire sur le RWF cher René. Je suis un rattachiste convaincu, mais le RWF ne me semble pas le meilleur moyen de "vendre" l'idée française.