Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Di Rupo 50,7% de suffrages en Flandre ? La gifle !

13 Septembre 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Selon la presse, les médiateurs devraient rencontrer  mardi ou mercredi Bart De Wever et Elio Di Rupo dans le but de confronter les propositions possibles pour reprendre le dialogue pour la formation éventuelle du gouvernement fédéral.

Le quotidien flamand De Standaard a publié l’information que la N-VA s'apprêtait à présenter une "meilleure offre définitive" au président du PS.

La N-VA a démenti cette information. "Nous ne mettrons pas sur la table de proposition à prendre ou à laisser", a indiqué le porte-parole du parti. "Une telle stratégie a déjà été utilisée par le passé sans jamais porter ses fruits. Nous allons simplement faire part de notre vision des choses aux médiateurs André Flahaut et Danny Pieters, en espérant qu'ils trouvent un moyen de débloquer la situation", a-t-il ajouté (source Belga). Rien n'est encore décidé concernant une éventuelle nouvelle rencontre entre les deux vainqueurs des élections.

Lors de la dernière réunion, Bart De Wever aurait déclaré être dans une impasse totale dans la négociation . Ce même sentiment est partagé par le CD&V Éric Van Rompuy CD&V qui a déclaré sur la VRT dimanche que la situation politique belge était "pire qu'en 2007". 

Une preuve que la stratégie de la N-VA est payante au niveau flamand se retrouve dans une nouvelle enquête réalisée par le quotidien Het Nieuwsblad et iVOX. En effet, les Flamands déclarent leur confiance en Bart De Wever à 69,9%. Dans le même sondage, les Flamands montrent aussi une certaine confiance dans la faiblesse de DI Rupo face à De Wever puisqu’ils déclarent leur confiance en Di Rupo à 50,7%.

Apparemment, les gesticulations des pontes socialistes de préparer la scission éventuelle du pays n’entame en rien la sérénité du camp flamand qui croit savoir que comme toujours, les francophones vont se plier à leur dominance arrogante.

On savait déjà qu’ils jugeaient les Wallons comme incompétents, paresseux et profiteurs.
Aujourd’hui, ils démontrent qu’ils tablent sur leur lâcheté.

À force de tirer sur la corde, elle se rompt, dit un vieux dicton. Samedi, lors des fêtes de Wallonie à Namur, les militants du RWF par leur présence prouveront que les Wallons ont toujours des tripes et que le coq « guerrier* » qui les symbolise est  toujours capable de relever sa « creste » !

*Contrairement au coq gaulois qui a les deux pattes sur le sol, le coq wallon présente un ergot conquérant.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ergo Philippe 14/09/2010 08:37


Sa creste ou sa crête ...., je sais plus ..


René G. Thirion 14/09/2010 09:35



Creste est le vieux mot françois pour désigner la crête en français !
Humour quand tu nus tiens !