Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Décadence

5 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

J’ai des bleus à l’âme souvent

De voir le monde assassiné

Par ceux qui ne pensent qu’à l’argent

Veau d’or ancien modernisé

 

Là on massacre les forêts

Ici ce sont les océans

Et cela sans aucun regret

Moins d’avenir pour nos enfants

 

Mais est-ce vraiment important

L’on tue des êtres humains partout

Au nom d’un dieu et pour l’argent

L’amour est devenu tabou

 

Les métastases de la haine

Se répandent dans la société

Car une main souterraine

Est la seule à en profiter

 

Qu’importe l’eau l’air et le sang

Nécessaires à notre survie

Le profit est plus important

Pour leur âme asservie

 

Crèvent la nature et les gens

Pourvu que cela rapporte

Pour les banquiers nous gouvernant

Peu leur chaut peu leur importe

 

Avec leur monnaie virtuelle

Ils asservissent les nations

Et sa valeur n’est plus réelle

L’or n’étant plus son étalon

 

J’ai des bleus à l’âme souvent

De voir le monde autour de moi

De l’amertume également

Et le poète en perd la voix

 

Georges Bleuhay – Le cœur à vau-l’eau – Edilivre Paris 2015

Photo gratuite de werner22brigitte sur Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article