Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Contagion

14 Octobre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Mourir sur un tas d’or c’est ce qui les attend
Tous ces avaricieux si avides d’argent
À la Dame à la faux nul ne peut échapper
Qu’il soit riche ou pauvre démuni ou banquier


À peine dans leur cercueil tous se partageront
Le pactole amassé honnêtement ou non
Brave homme ou fripouille cela importe peu
Au diable le défunt son fric est délicieux


La soif de posséder rend avare à son tour
Celui qui a reçu l’argent qu’il méprisait
Il lui ouvre son coeur et lui donne son amour


Ainsi tel un virus il cause une affection
Aux nombreux symptômes ne guérissant jamais
L’homme oublie ses valeurs pour suivre sa passion

Georges Bleuhay -  Le miroir brisé – Edilivre Paris 2016
Illustration: Nicolas Poussin - L’adoration du veau d’or

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article