Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Regrets tardifs

23 Janvier 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Trop de nuages noirs plombent mon horizon
Et recouvrent mon cœur enclin à l’abandon
Au fond de mon âme la lumière s’affaiblit
Me plongeant dans l’ombre qui m’envahit l’esprit

Les ans ont défilé me laissant peu de temps
Pour m’occuper de moi et de mes sentiments
J’oubliais mes amours abruti de travail
Pouvoir rêver un peu me semblait un détail

Mais aujourd’hui je sais la valeur d’un instant
Où l’on peut oublier ce qui était pesant
Pouvoir s’émerveiller du vol d’un papillon
Se sentir très heureux et chanter sans raison

J’ai tant de choses à voir mais mon corps qui vieillit 
Me désespère au point d’éprouver du dépit
Je n’ai pas profité de toutes ces saisons
De la blanche neige au doré des moissons

Je vis dans l’angoisse de choir dans le néant
Et de perdre à jamais la beauté d’un printemps
J’ai appris à aimer quand je n’ai plus le temps
De jouir du bonheur de me sentir vivant

Georges Bleuhay - L'âme en révolte - Edilivre Paris 2016
Illustration:Vincent Van Gogh - Champ de blé sous un ciel orageux

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lp.consel 23/08/2020 11:55

N'a t-on pas à vivre plusieurs vies dans une vie ? Quand il faudrait pour vivre chacune d'elles toute une vie !