Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

À Laura, l’innocence assassinée

12 Juillet 2020 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

14 juillet 2016 - 86 morts - 458 blessés
Triste anniversaire - poème écrit le 15 juillet 2016 et la peine reste au cœur r

 

Tu étais si belle du haut de tes treize ans

Toujours souriante et si vivante aussi

Tu étais un soleil brillant au firmament

Disparaissant soudain au milieu de la nuit

 

Tu avais voulu voir le feu d’artifice

Tiré chaque année au Quatorze Juillet

Tu voulais profiter de la fête à Nice

Voir s’éclairer les cieux tu n’en revins jamais

 

Au volant d’un camion un tueur te faucha

Plein de haine envers toi et ceux autour de toi

Soumis à son dieu ce bras armé d’Allah

Car même innocente ta mort était son choix

 

Nous sommes malheureux pour ta famille en pleurs

À qui tu laisseras l’éternel sentiment

D’un vide si cruel causé par le malheur

Jamais tu n’aurais dû mourir brutalement

 

La rage s’empare de mon âme et mon cœur

Je sens monter en moi le plus grand des chagrins

Je pense à tes parents cachant sous la pudeur

L’atroce brûlure d’une douleur sans fin

 

Georges Bleuhay - Le miroir brisé - Edilivre Paris 2016

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article