Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Triste constat

8 Juin 2020 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Des nuits sans sommeil

Et des jours sans fin

Quand vient le soleil

J’ai le cœur chagrin

 

La vie en suspend

Les rêves enfuis

Je vis au présent

Dans un triste ennui

 

Mon corps douloureux

Sous le poids des ans

Périt peu à peu
Les douleurs aidant

 

Tous mes souvenirs

Perdent leur splendeur

Ils me font souffrir

Et blessent mon cœur

 

Des rires sans joie

Des pleurs sans larmes

Je ne sais pourquoi

Je rends les armes

 

L’âge est l’ennemi

Toujours plus cruel

Quand je le maudis

Il devient mortel

 

Mais c’est le destin

De perdre l’espoir

D’attendre la fin

En broyant du noir

 

Quand je partirai

Dans un dernier cri

Je supprimerai

Mes derniers soucis

 

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés 

 

photo gratuite de pixel 2013 sur Pixabay
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article