Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Quatre-vingts ans

9 Avril 2019 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Aujourd’hui j’ai quatre-vingts ans

Et je ne puis que regretter

D’avoir vu s’écouler les ans

De plus en en rapidement

 

Lorsque l’on est encore enfant

Comment peut-on imaginer

À l’heure des jeux innocents

Que notre destin est tracé

 

Quand l’on devient adolescent

Le cœur dévoré de passion

L’on veut croquer à pleines dents

Goûter toutes les tentations

 

À vingt ans l’on est impatient

De progresser dans son métier

D’avancer plus rapidement

Au rythme du calendrier

 

Les mois sont interminables

Et l’on célèbre l’an nouveau

Vieillir devient formidable

Le futur s’annonce plus beau

 

Lorsque vient la soixantaine

L’on regarde vers le passé

La sagesse devient reine

L’on cherche la sérénité

 

Début de la vie à rebours

Et l’on commence à s’angoisser

Car chaque instant devient trop court

Le corps commence à se lasser

 

On perd des amis en chemin

Sur lesquels l’on verse des pleurs

Et l’on se sent le cœur chagrin

Le plaisir lentement se meurt

 

Si ce soir j’ai quatre-vingts ans

J’ai trop de bougies à souffler

Pour les fêter joyeusement
Je pleurerai sur mon passé

 

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nicolas maryvonne 10/04/2019 09:29

Bon anniversaire mon ami ! Pour te suivre de près dans l'âge, je sais de quoi tu parles mais tout n'est, quand même, pas à pleurer n'est ce pas ? affectueusement et de toute mon amitié sincère je t'embrasse René

Georges Bleuhay 10/04/2019 09:33

Merci Maryvonne.