Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

À vivre trop longtemps

16 Novembre 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay

À vivre trop longtemps

L’on finit par souffrir

Le corps devient branlant

Et sent la mort venir

 

Comme un arbre chenu

Penche vers le ravin
Son vieux tronc vermoulu

Je vais vers mon destin

 

Je partage son sort

Le dos qui se voûte

Et le triste inconfort

D’un cœur en déroute

 

Chaque instant que je vis

Marque d’un trait cruel

Cet agenda maudit

Au fatal rituel

 

Je songe avec regret

Aux moments de bonheur

Terminés à jamais

En perdant ma vigueur

 

Vieillir est un malheur

Pénible à supporter

Et je vis dans l’horreur

De sa fatalité

 

Quand le vent soufflera

L’arbre va s’écrouler

Et pour moi ce sera
Sa mort à partager

 

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

Photo gratuite de GeorgesB2 sur Pixabay

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article