Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

PS-CDH-Ecolo sonnent l'Hallali. Le gibier ? Olivier Maingain

2 Mai 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Mouvements d'humeur

Lors du débat politique de ce dimanche, le PS, le CDH et écolo ont prévenu le MR, ils ne veulent pas d’Olivier Maingain !

Laurette Onkelinx a affirmé que le parti socialiste ne pourrait négocier pour un gouvernement avec le MR si Didier Reynders continuait à suivre "de manière aveugle l'intransigeance et l'arrogance" d’Olivier Maingain, le président du FDF

Le 1er mai 2010 marque la fin de l'entente simulée et obligée des partis francophones dans la résistance aux partis flamands dans le dossier BHV.

C’est lors du débat dominical "Mise au Point" que les politiciens francophones présents se sont accrochés presque hystériquement. La PS Laurette Onkelinx, la CDH Joëlle Milquet et l’écolo Jean-Marc Nollet ont joué la meute enragée à la poursuite d’un Olivier Maingain qui les a vraisemblablement empêchés d’accepter un accord en douce du « diktat flamand.

Mais cette entente montre déjà à l’électeur que ce sera la coalition  que ces trois partis appellent à titre injuste l’Olivier, symbole de paix dans le monde, symbole de la capitulation à la majorité dominante. Le choix devient simple en Wallonie ou trois votes sont possibles, voter pour ce cartel ou voter pour le MR avec peu de chance de le voir triompher ou alors créer une surprise qui sera un coup de tonnerre dans le ciel belge, donner des représentants au RWF, à tel point que les politiciens soient obligés de raidir leur position par rapport aux exigences d’une Flandre souveraine.

En suivant ce débat, j’ai eu de l’admiration pour un Olivier Maingain mis au ban de la communauté du monde politique francophone et qui répondait avec courage aux attaques violentes de ses adversaires.

S’il est sincère, qu’il aime vraiment les francophones et les deux régions Bruxelles et Wallonie, il sait maintenant qu’elles seront inévitablement phagocytées par une nation flamande et la seule manière de combattre avec honneur pour la défense des Francophones que j’aimerais qualifier de Français de Belgique, est de rejoindre le RWF – le Rassemblement Wallonie-France.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article