Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

L’abandon

30 Avril 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Sur le bord du chemin le regard suppliant Il gisait sans force la corde autour du cou Attaché au poteau déjà presque mourant Victime d’un humain me donnant le dégoût Pour lui porter secours je me suis arrêté Son poil était boueux ses flancs étaient sanglants...

Lire la suite

L’amour en berne

30 Avril 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

La pire des douleurs c’est t'aimer sans espoirDe te voir chaque jour sans jamais te dire Que j’ai le cœur en pleurs quand je m’endors le soirQue je me damnerais pour t’entendre rire Je suis comme l’enfant qui est abandonnéQui rêve de retrouver les bras...

Lire la suite

Attente de mon soleil

29 Avril 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Lors de mon réveil ce matinJe vois pleuvoir sur le jardinLes fleurs s’inclinent sous la pluiePleurent-elles une ivresse enfuie Celle d’un soleil éclatantLeurs corolles au ciel se dressantDans la joie d’une vie nouvelleSans savoir qu’elle est temporelle...

Lire la suite

Les exilés

28 Avril 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Que j’aime mon terroir où vivaient mes parents Mon âme est sensible au bruit du ruisselet Serpentant dans les prés où je courais enfant Ou à celui du vent caressant mes forêts Quel bonheur superbe d’être de ce pays De respirer son air un air de liberté...

Lire la suite

Cauchemar

27 Avril 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Tantôt il m’est venu une fulguranceUne idée bizarre m’a traversé l’espritSuis-je bien vivant quelle est mon existence Serais-je le héros d’un rêveur endormi Celui d’un individu se prenant pour dieuJouant cruellement avec sa créationEn un monde pervers...

Lire la suite

La France se meurt

25 Avril 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Marianne pleure et se meurt la FranceSon Peuple disparait sous la folle invasionDe peuples bigarrés dans leur fin d’erranceApportant avec eux d’étranges religions Des femmes voilées des hommes en djellaba Arpentent nos cités toujours plus nombreuxIls...

Lire la suite

Le noyé

24 Avril 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Au fil de l’eau son corps danseOublieux de la souffranceRythmé par le bruit des remous Dans un mouvement lent et doux Comme une épave à l’abandonTriste jouet des tourbillonsIl surnage au ras de l’ondeCouvert d’une boue immonde Hier il gisait dans la fangeSorte...

Lire la suite

À l’innocence sacrifiée

22 Avril 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

À Valentin Tu étais innocent malgré tes dix-huit ansEt tu restais naïf avec des yeux d’enfantTu étais un agneau perdu dans un mondeOù des amis peuvent se montrer immondes Doux et sans méfiance à leurs jeux tu t’es joint Ils étaient des bourreaux c’étaient...

Lire la suite

L’impossible miracle

22 Avril 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

J’essaie de vivre dans l’ombre du malheur Tentant d’amadouer cette solitude Si dure à supporter lorsque l’âme se meurt Et que l’esprit s’endort dans la lassitude Le vin perd sa saveur et triste est l’ivresse Sans avoir le plaisir de vivre le moment D’un...

Lire la suite

Quand le poète s'amuse à tenter l'haïku à sa manière, le haïku libre !

22 Avril 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay

Le haïku (俳句, haiku ), terme créé par le poète Masaoka Shiki (1867-1902), est une forme poétique très codifiée d'origine japonaise et dont la paternité, dans son esprit actuel, est attribuée au poète Bashō Matsuo (1644-1694).

Lire la suite
1 2 3 4 > >>