Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Révolte

30 Septembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Pourquoi ce silence quand le pays se meurt Les cœurs ont-ils cessé de battre le tambour Pour cette liberté qui nous tenait à cœur Et que notre exigence voulait pour toujours Il faut du courage pour oser s’insurger Crier sa colère et refuser l’oppression...

Lire la suite

L’amour sans espoir

29 Septembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Le sentez-vous mon cœur battre la chamade Lorsque je vous étreins tendrement dans mes bras À ce geste amoureux vous riez aux éclats Vous ne me croyez pas et j’en suis malade Vous me voulez ami et je veux être amant Vous tenant contre moi je suis dans...

Lire la suite

L’écriture d’un poème

28 Septembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Parfois écrire un poème C’est un vrai pleur sur la page C’est son âme que l’on sème Dans un douloureux partage C’est l’expression d’un désespoir D’un cri qui ne veut pas sortir Lors de la solitude d’un soir Quand l’on doute de l’avenir Alors le poète...

Lire la suite

Sérénité

27 Septembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Le calme règne autour de moi Dans ce petit bois verdoyant Assis sur un fauteuil pliant J’écoute le merle narquois Son chant se mêle au murmure Léger et apaisant d’un ru Coulant sur de cailloux moussus Proposant son onde pure À l’aube au soleil naissant...

Lire la suite

L’Éden sanglant

26 Septembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay

Ce matin lors de mon réveil, J’entendis un oiseau chanter Encore embrumé de sommeil Mon cerveau se mit à rêver Je vis un bois mystérieux À la sente ondulante Soudain, je n’en crus pas mes yeux, Devant la vue surprenante D’une biche s’approchant de moi...

Lire la suite

Péché Originel

25 Septembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Amour tu me demandes souvent Aimes-tu mon nouveau corsage Que penses-tu de ce vêtement Ne le trouves-tu pas trop sage Tout ce que tu portes te va bien C’est vrai qu’un rien t’avantage Ce que tu mets te convient Et m’incite au badinage Mais il faut bien...

Lire la suite

La tentation

24 Septembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Il suffit d’un rien Un sourire charmeur Un regard anodin Pour enflammer le cœur Du haut de tes quinze ans Petite aux yeux si bleus C’est ton air innocent Qui nous rend amoureux Tu portes la saveur Du fruit à peine mûr Délice tentateur D’une chair au goût...

Lire la suite

Aux gouvernants tyranniques

23 Septembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Il faut de l’audace pour encore exprimer Toutes la colère qui gronde dans le cœur À voir les miséreux toujours abandonnés Et de la pauvreté subissant le malheur Car nos politiciens les ignorent souvent Prometteurs de beaux jours ils ne veulent pas voir...

Lire la suite

En mémoire à Julie et Mélissa

23 Septembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Le poète n’est pas toujours charmant Et quelquefois il sait montrer les dents Quand la colère s’empare de lui Voyant les injustices d’aujourd’hui En ce monde où ce sont les assassins Que l’on cherche à comprendre et que l’on plaint Peu soucieux des victimes...

Lire la suite

L’enfant mendiant

22 Septembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Les yeux de cet enfant Embrumés de chagrin Supplient le passant En lui tendant la main Son bourreau l’a placé Dans le froid du matin Pour créer la pitié Devant un magasin Il se dit protecteur De ce pauvre gamin Qui a eu le malheur D’être sur son chemin...

Lire la suite
1 2 3 > >>