Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Dans les yeux de mon chien

28 Septembre 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Dans les yeux de mon chien J’ai trouvé un amour Bien plus fort que le tien Et offert pour toujours Il m’attend patiemment M’épie sans cesse Son regard implorant La moindre caresse Je suis son dieu vivant Maître de son bonheur Mon geste est tout puissant...

Lire la suite

Le départ du soldat

27 Septembre 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Le train vient de partir Et déjà vous pleurez À tous les souvenirs Rappelant le passé Il conduit votre aimé Vers un pays lointain Le temps s’est déchiré À ce départ soudain À vous voir si heureux Satan vous a maudit Il n’a pas trouvé mieux Qu’une guerre...

Lire la suite

Triste réalité

23 Septembre 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Et si aujourd’hui l’on oubliait le monde Ce monde dégoulinant de haine et de peur Pour prodiguer à nos âmes vagabondes Quelques moments de paix d’amour et de bonheur Si tu le veux mon amie nous nous étendrons Sur l’herbe comme deux enfants innocents et...

Lire la suite

Pile ou face

22 Septembre 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

La vie s’en vient la vie s’en vaQue voulez-vous c’est comme celaUn enfant naît un vieux se meurtUn jour de joie ou de douleur La nuit assassine le jourMais l’aurore revient toujoursEt même quand paraît le soleilSon éclat n’est jamais pareil Car le malheur...

Lire la suite

Le coeur gros

21 Septembre 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay

Surtout ne pas pleurer quand le bonheur s’en va Il faut serrer les poings et mener le combat Heureux d’avoir connu de l’amour la splendeur Et de l’avoir perdu supporter la douleur Elle est toujours forte et l’on se sent mourir Et le souffle court dans...

Lire la suite

Mélancolie rêveuse

18 Septembre 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

La mélancolie Est en moi Il faut que j’oublie Mes émois Dans ma solitude Mes espoirs Ont l’incertitude En miroir Où trouver le bonheur Délaissé N’ayant plus la candeur D’être gai Quand se suivent les nuits Et les jours L’existence s’enfuit Sans amour...

Lire la suite

Peur nocturne

15 Septembre 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Le drap noir de la nuit recouvre la lande La lueur blafarde de l’astre lunaire Découpe les sapins en ombres si grandes Qu’ils sont des fantômes au triste suaire Le paysage a pris l’aspect funèbre D’un vieux cimetière trop longtemps délaissé Où l’âme du...

Lire la suite

Requiescat in pace

14 Septembre 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

J’ai connu le bonheurDe te rencontrerEt j’ai connu la peurD’être abandonné Car j’ai connu l’amourAu creux de tes brasEt j’ai vécu un jourDu cœur le trépas J’ai connu le malheurDe te rencontrerC’était l’amour tueurDe ma dignité Et je reste impuissantDans...

Lire la suite

Mon pays ma patrie

12 Septembre 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Je suis un imbécile heureux Comme l’a chanté Georges Brassens Né quelque part en un lieu Où se sont éveillés mes sens Né par accident à Bruxelles De Liège je me suis reconnu Ma Principauté éternelle Dans mon besoin de l’absolu L’histoire dit qu’elle dura...

Lire la suite

Sombrer dans une simplification linguistique ?

11 Septembre 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Nouvelle

Je ne suis qu’un petit poète régional amoureux de la langue française, essayant de la servir au mieux de mes capacités littéraires et soucieux de l’héritage que mes parents et mes éducateurs les auteurs anciens m’ont laissé. Aussi quand j’entends que...

Lire la suite
1 2 > >>