Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Noël​​​​​​​

19 Décembre 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie


La nuit s’installe peu à peu

Doucement en un voile funèbre
Qui éteint le ciel encore bleu
Le plongeant dans les ténèbres

La vie s’endort profondément
Sous une voûte sans éclat
Et le silence devient pesant
La forêt frisonne là-bas

Mais voilà que des flocons blancs
Couvrent d’un manteau d’hermine
L’arbuste givré et tremblant
Le transmutant en opaline

Une cloche se met à tinter
Dans le lointain à l’horizon
Et elle semble vouloir guider
Le pauvre hère et le vagabond

Une étoile apparaît soudain 
Juste au-dessus d’une masure
Où un bébé tend une main
Vers l’adulte qui le rassure

Car il est petit comme l’espoir
Tellement puissant mais fragile
Dans ce monde froid triste et noir
Où le cœur est sec et stérile

Mais le sourire de ce bambin
éveille en nous l’humanité
Il a quelque chose de divin
Qui nous envahit de bonté

Le solstice d’hiver confirme
Qu’après la nuit la plus sombre
Une nouvelle vie s’affirme
Et surgira de la pénombre

Georges Bleuhay - Le Coeur Fou - Edilivre Paris

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article