Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La poésie ne connait pas les barreaux

4 Juin 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Si le poète est enchaîné

Par les censeurs à l’unisson

Ses vers chantent la liberté

Et s’évadent vers l’horizon

 

Car aucune condamnation

Ne saura arrêter les mots

De ses profondes indignations

Sur les injustices et ses maux

 

Et ils deviendront clandestins

Témoins d’une résistance

Refusant le sombre destin

D’oppression et de souffrance

 

Ces mots incarneront l’espoir

Au-delà des murs de prison

Messagers que l’on ne peut voir

Annonçant la libération

 

Vous ferez des autodafés

Des tribunaux d’inquisition

Mais vous ne pourrez supprimer

Le grand retour des émotions

 

Le peuple enfin éveillé

Affirmera sa colère

Le poète s’est révélé

Être un porteur de lumière

 

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

Photo gratuite de MarkoLovric sur Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article