Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Partir

17 Décembre 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Elle est terrible l’envie de partir

Et de briser ce maudit ancrage

Qui nous tient à un possible avenir

À suivre une vie trop calme et sage

 

Mon père disait tiens-toi bien mon garçon

Suis les règles de la civilité

Obéis tu gagneras du galon

Tu auras ta place dans la société

 

Déjà dans cette classe d’école

Mes pensées vagabondaient au loin

Et n’entendaient pas les paroles

Mon cœur rebelle n’en avait nul besoin

 

À l’époque du service militaire

Je n’aimais pas les ordres du sergent

Obéir bêtement et me taire

Je ne pouvais pas rentrer dans le rang

 

Puis vint le temps où je dus travailler

Pour faire comme tous et gagner mon pain

La loi des patrons je dus respecter

Et bien malgré moi leur serrer la main

 

J’étais et je suis pris dans le carcan

D’une existence terne sans attraits

Qui doucement me conduit au néant

Il me reste peu de temps désormais

 

Je rêve encore à prendre le départ

Malgré ce corps rouillé au cours des ans

Mais la raison m’assure qu’il est trop tard

Je ne puis plus m’évader maintenant

 

Je laisse donc mon âme vagabonder

M’apportant chagrins et joies factices

Car aujourd’hui je me sens libéré

Par la rêverie et ses artifices

Georges Bleuhay - Le coeur à vau-l'eau - Edilivre Paris 2015

Photo gratuite de skeeze sur Pixabay

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article