Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La première idylle

18 Janvier 2018 , Rédigé par Georges Bleuhay Publié dans #Poésie

Je voulais tant te consoler

Car tu avais le cœur chagrin

Ce fut l’amour d’un seul été

Qu’a voulu t’offrir le destin

 

Un amour d’adolescence

Tendre comme un premier baiser

Sous le soleil de Provence

Est difficile à oublier

 

Aussi blonde que les genêts

Et ses yeux bleus comme les cieux

Elle suscita ton intérêt

Et son sourire était radieux

 

Dans ce petit bois accueillant

Tu pris tendrement ses lèvres

Dans un moment d’égarement

Dans une incroyable fièvre

 

Soudain ce fut l’embrasement

La fusion totale des corps

Et vous devîntes des amants

Jurant de vous aimer encor

 

Mais les vacances finissant

Vint le temps de vous séparer

Avec des adieux déchirants

En pleurs tu la vis s’éloigner

 

Si ce fut ton premier amour

Que d’autres vinrent remplacer

Tu t’en rappelleras toujours

Celui-là ne peut s’oublier

 

Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

Illustration gratuite de GabrielFerraz sur Pixabay

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article