Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Courriel à une africaine

14 Avril 2017 , Rédigé par Georges Bleuhay

Faut-il être bien sot
Très chère inconnue
Pour croire à tous vos mots
Me portant aux nues
 
Vous dites aimer en moi
Le poète maudit
Qui crée en vous l’émoi
J’en suis abasourdi
 
Comment puis-je croire
En vos déclarations
Et votre victoire
Serait ma soumission
 
Et d’où m’écrivez-vous
D’un lointain Nigéria
Mais je ne suis pas fou
Cela ne marche pas
 
Sur votre ordinateur
Vous cherchez un idiot
Mais pour votre malheur
Je vis le scénario
 
L’envoi de quelques euros
Pour avoir le loisir
De venir aussitôt
Me donner du plaisir
 
Quand vous aurez l’argent
Votre amour s’éteindra
Sur l’heure et dans l’instant
Cela ne sera pas
 
Car je ne marche pas
À votre amour soudain
Je ne vous aime pas
Je n’ai que du dédain
 
Georges Bleuhay - poème en attente de publication - Tous droits réservés

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article