Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Yves Leterme vend ses salades, la presse lui sert la soupe

20 Mars 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Mouvements d'humeur

Benoît Duthoo sur RTL-TVi, sous le titre « Quand l'union fait la force au Palais d'Egmont », exprime qu’une  « belle image du fédéralisme de coopération se dressait au Palais d’Egmont ce vendredi, alors qu'Yves Leterme en vantait les mérites ces derniers temps. »

« 39 ministres étaient rassemblés pour mieux coordonner les politiques de chacun, afin d’être en accord sur les objectifs qui seront défendus par la Belgique face aux pays européens », ajoute le journaliste en extase devant cette manifestation préparatoire à la présidence européenne de la Belgique.

Le fédéralisme de coopération ?  Antidote, le logiciel de correction canadien nous donne la définition de coopération. C’est, dit-il, « le système par lequel des personnes associées dans un but commun ont des droits égaux à la gestion et se répartissent le profit au prorata de leur activité. »

Or, dans le fédéralisme belge, les associés sont les régions et non les parlementaires qui sont Flamands majoritairement  au parlement et qui, de ce fait, créent des droits inégaux dans les lois qui régissent l’état fédéral.

Son expression de fédéralisme de coopération dans la bouche d'Yves Leterme est donc un mensonge éhonté dans le but de mieux préparer une soumission imposée aux Francophones par des règles édictées par les flamands, forts de leur nombre.

Il veut un fédéralisme de coopération ? Très bien qu’il fasse modifier la constitution qui devrait déclarer la Belgique est dirigée par trois régions ayant chacune le même poids électoral au Parlement.

Mais ses salades sont immangeables et une presse servile lui sert la soupe.
Les journalistes ne connaissent-ils plus le sens de mots ou font-ils désormais partie d’un organe de propagande officielle ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article