Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

"Vous venez de Belgique, qui est plutôt un non-pays."

25 Février 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Lors de sa première apparition au Parlement européen, Herman Van Rompuy, président européen permanent, élu probablement sous une amicale  pression de Nicolas Sarkozy er d’Angela Merckels, a été insulté par le chef de file des europhobes britanniques.

Nigel Farage - c’est le nom de ce député européen et co-président du groupe Europe libertés démocratie (ELD) – lui a adressé un virulent «  Je ne veux pas être impoli, mais vraiment, vous avez le charisme d'une serpillière humide et l'apparence d'un petit employé de banque ».

Dans le fond, il exprimait crûment ce que la presse internationale avait dit avec des gants, lors de son élection.

Le cadeau fait au Royaume-Uni en désignant en même temps une illustre inconnue, Catherine Ashton au poste de Haut Représentant pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité n’a pas suffit à calmer l’ire de ce politicien britannique.

.« Moins connue qu’Herman Van Rompuy, il faut le faire, non ? », a-t-il précisé dans son intervention.

 

Il doit se rendre compte, comme beaucoup, que l’arrivée de ce personnage  qui, sur le temps limité à quelques mois d’un mandat de 1er ministre belge, a prouvé largement son manque de réactivité face aux groupes de pression de son gouvernement et son art de dissimuler les impasses qui attendent son pays natal.

 

Il semble craindre que le couple Sarkozy-Merckels, patrons actuels des deux grandes puissances au sein de l’Union, ne profite de sa faible personnalité et du Traité de Lisbonne pour imposer leur suprématie sur les pays associés, et notamment sur le Royaume-Uni qui est toujours en pied en dedans et un pied en dehors de l’Europe.

Dans son discours, il a aussi adressé à Herman Van Rompuy un vibrant « Vous venez de Belgique, qui est plutôt un non-pays. »

Et là, il faut bien avouer qu’il est difficile de lui trouver un manque de lucidité !

Discours de Nigel Farage

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article