Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Quand la Wallonie espérait un monde meilleur. Et Aujourd'hui ?

27 Août 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Le 26 août 1789, L‘Assemblée nationale française a adopté définitivement la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Le 16 septembre  1789, les bans du  Franchimont  (Principauté de Liège) réunis à Polleur par Laurent François Dethier, adoptent à leur tout leur propre déclaration qui surpasse même celle de Versailles.

Cette déclaration est un modèle du genre que bien peu de Wallons connaissent puisqu’elle n’est pas enseignée dans les écoles et que les politiques n’y font jamais référence.

Et pourtant, en cette période de troubles institutionnels, il est bon de relire ses 16 articles pour se rendre compte combien nos aïeux étaient sages, et combien ces fameux droits sont transgressés tous les jours, notamment en Flandre.

L’article 4 nous dit « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui; ainsi l'exercice des droits naturels de chaque homme, n'a de bornes,  que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance des mêmes droits: ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi. »

Je me demande en quoi le fait pour un belge de s’exprimer en Flandre en français nuit à autrui au point de lui refuser même l’achat d’une maison.

Et l’article 2 est lui aussi significatif « Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression. »

 

L‘attitude des politiques flamands, wallons et bruxellois montre-t-elle une volonté réelle de se battre pour ces droits ?


Poser la question est y répondre.

 

Aujourd’hui, j’ai été déposer une gerbe de la part de Wallonie 2010 sur le monument qui se situe à Polleur, le long de la grand-route. Pas de texte politique, simplement un ruban aux couleurs Françaises pour rappeler que les Wallons ont été révolutionnaires républicains en même temps que leurs frères français.

 

En 1789, c’était un monde nouveau et juste qui s’ouvrait. En 2010, cette espérance extraordinaire semble avoir totalement disparu.

 

Pourtant, il ne suffit que d’une petite étincelle pour que ces valeurs renaissent.

Et qui sait, c’est peut-être aujourd’hui qu’elle vont réapparaître !

 

Polleur20100826Rappel.JPG

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article