Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Pourquoi la Flandre veut l’autonomie fiscale !

10 Janvier 2011 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

A lire De Morgen ce matin, l’on comprend mieux l’obstination des nationalistes flamands à régionaliser très largement l’état fédéral. Ils veulent les mains libres pour combattre la catastrophe financière qui risque de s’abattre sur le pays. Reynders et Wathelet ont déclaré que tout allait bien au point de vie économique et financier, Les Flamands eux, se rendent compte que tout va mal ! C'est pourquoi ils luttent pour une autonomie fiscale la plus importante possible afin de mieux supporter le choc le cas échéant. Les rats quittent le navire qui sombre !

En effet, le quotidien flamand indique que Credit Market Analysis (CMA), spécialiste dans l'analyse de marché déclare dans une étude récente que la Belgique avance à toute allure sur la liste des pays qui risquent la faillite.

Et de dire  qu’à « la suite de l'effritement rapide de la confiance des investisseurs, la Belgique occupe une inquiétante 16ème place sur la liste qui risquent la faillite. Elle se trouve juste après le Liban et la Roumanie banqueroute ».

 CMA se base sur la prime d'assurance que les grands investisseurs payent en échange d'un éventuel risque sur les bons d'Etat et cette prime d'assurance n'a augmenté au quatrième trimestre pour aucun pays aussi fortement que pour la Belgique. Cela coûte à présent entre 220.000 et 250.000 euros par an pour garantir des bons d'Etat belges d'une valeur de 10 millions d'euros, contre "seulement" 129.000 fin septembre. C'est la raison pour laquelle la Belgique figure pour la première fois sur la liste des 20 pays ayant le plus gros risque lié à la dette.

La situation de la Belgique se dégrade à une vitesse impressionnante. Il y a neuf mois, la Belgique occupait encore une rassurante 53ème place sur la liste. Fin septembre, elle était encore en 37ème position. Demain, sera-t-elle première au classement ?

Au secours, la France !

 

FinancesSepareesVL 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article