Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Pour certains, la vie est pénible sans le confort d'un avion !

18 Avril 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Mouvements d'humeur

BxlCrocovieA.GIF

C'est aujourd'hui qu'auront lieu les funérailles du Président de Pologne, disparu tragiquement dans l'accident de l'avion qui l'emmenait, avec une bonne partie de dirigeants du pays, à la commémoration du massacre de Katyn.

 La Wallonie comprend en son sein de nombreuses filles et fils, petites-filles et petit-fils, installés et intégrés parfaitement en Belgique mais dont les racines sont toujours abreuvées par une appartenance à cette terre d'où ils sont venus. Il est donc normal que nous nous associons à leur douleur.

La Pologne étant membre de l'Europe mais aussi un pays ami de longue date de notre pays, il était normal que nous ayons des représentants à la cérémonie. C'était prévu et le prince Philippe ainsi que le ministre de la Défense nationale, Piet De Crem devaient y participer.

Mais l'arrêt du trafic aérien, suite au nuage de cendres provoqués par l'éruption volcanique islandaise les empêcheraient d'être présents.

Au temps des rois fainéants, il était compréhensible qu'ils n'auraient pu être à la cérémonie à temps. Mais au XXIe siècle, en dehors de l'avion, il y a la voiture notamment comme moyen de transport et 1300 km représentent ce que n'importe quel vacancier est à même de faire en un ou deux jours. Par rapport à ce citoyen lambda, le prince et son ministre disposent de voitures confortables et de nombreux chauffeurs. Même sans excès de vitesse, la "performance" qu'accomplit le président d'Ukraine en le faisant sur des routes bien moins confortables que celles qui nous relie à la Pologne, n'aurait pas figuré au Guiness Book des records !

Etait-ce une impossibilité réelle depuis la fermeture des aéroports de prévoir ce voyage par la route ?
De plus, ne peut-on se priver le la présence du prince héritier quelques jours alors qu'il n'occupe que des fonctions protocolaires ?

Il est triste de voir combien notre futur souverain probable n'aie pas pris cette décision dès vendredi pour marquer cette solidarité dans le malheur qui frappe la Pologne.

Qu'un président américain ou français estiment ne pas pouvoir le faire parce qu'ils sont les rouages essentiels d'une nation, quoi de plus normal. Que notre roi actuel ne puisse le faire à cause de son grand âge, très bien. Mais le prince? Mais c'est le fait du prince, diront les adulateurs de la monarchie !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article