Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Poker flamand: L'open VLD relance, Les Francophones vont-ils suivre ?

23 Avril 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

À la VRT Alexander De Croo, le président de l’Open Vld, le libéral flamand a relancé la partie de poker que Dehaene a lancée.

Il laisserait la porte entrouverte à une solution négociée d’ici jeudi prochain, date de la prochaine séance plénière à la Chambre où la loi de scission de  BHV sera mise à l’ordre du jour par les partis flamands et sera vraisemblablement votée par la totalité des parlementaires flamands. Même Groen, vous savez le « particule » vert que Javaux aime tant pour son ouverture sur les problèmes communautaires. La solidarité écolo ne tient pas face au nationalisme flamand !

 Mai, précise De Croo junior s pas n’importe quel accord: celui de Dehaene que les francophones avaient rejeté en bloc en début de semaine. À prendre ou à laisser !

Paniqués les politiciens Wallons vont-ils céder à ce chantage ? Vont-ils se coucher comme un joueur de poker qui, par crainte de perdre les quelques sous qui lui restent encore, abandonne et laisse son adversaire empocher la totalité de la mise, sans même devoir dévoiler ses cartes.

Mais cette crise prouve deux faits indéniables :

Dès que la crise BHV sera terminée, les Flamands conscients que les dernières défenses des Francophones auront été annihilées mettront d’autres exigences sur la table et les feront passer à nouveau en force.

Il serait temps que la réalité s’impose, la Belgique n’est plus viable pour les Wallons et leur seul espoir est le retour à la France.

Peuple de France, citoyens républicains amoureux des Droits de l’Homme que vos ancêtres ont créés , laisserez-vous longtemps encore vos frères et voisins perdre chaque jour un peu de cette Liberté, Égalité et Fraternité, ces mots qui figurent sur tous vos frontons !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article