Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Plutôt la gare que la sécurité du rail ? Di Rupo va-t-il choisir ?

18 Février 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Dans un communiqué signé par 4 parlementaires Ecolo et Groen, les verts  appellent à une réflexion sur la sécurité et l'orientation des investissements. Ils soulignent notamment que « des investissements colossaux ont été réalisés par la SNCB dans certains projets alors que la sécurisation du réseau et la qualité du service proposé aux navetteurs progressent trop lentement ». Selon eux, il faut « retrouver une certaine sobriété et un sens des priorités pour permettre la modernisation » du réseau.

Ronny Balcaen, député fédéral Ecolo, désire une bonne utilisation des moyens.  Il déclare « S'il s'avère qu'il faut faire un choix entre une belle gare et la sécurité des voyageurs, notre choix ira toujours à la sécurité des voyageurs ».

L’on sait que le débat qui s’est instauré sur la future gare Calatrava de Mons, énerve Elio Di Rupo, le bourgmestre de Mons, qui a mis toute son autorité de  Président du PS au service de son prestige.

Bourgmestre de la capitale européenne de la culture en 2015, « c’est chiant, non » comme aurait dit Jack Lang, son frère de cœur français.

Il veut sa gare et pas
au rabais. L'investissement serait de 110 millions d'euros, le tiers du coût de la nouvelle gare des Guillemins.  Mais l’on connaît la technique des dépassements de budget, rétorquent ses adversaires, témoins de l’alourdissement spectaculaire de la facture liégeoise.

Mais Ronny Balcaen modère ses propos, la température ambiante entre les partenaires de l’Olivier wallon étant déjà en surchauffe. La remise en cause du projet Calatrava à Mons " n'est pas d'actualité ». Mais il ajoute tout de même : « Il faut en tout cas qu'on se penche sur la question. Après la catastrophe qu'on vient de connaître, on ne comprendrait pas que l'on ne puisse pas remettre en débat certains choix... ".

Polémiquer sur l’accident ferroviaire qui a eu lieu à Halle ne doit pas être une attitude politique, mais il serait incompréhensible de ne pas mettre en cause les faits qui conduisent à ce genre de catastrophe humaine.

Pourquoi la France est-elle, malgré ses faiblesses au niveau de la modernisation de ses lignes régionales, dotée totalement de ce système de sécurité que la SNCB promet terminé en 2013.

Q
uestion de préférence pour des investissements d’image pour la satisfaction d’égo politicien, plutôt que de sécurité pour la vie courante des citoyens ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article