Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Paul Henry Gendebien et Laurent Brogniet, un duo prometteur !

31 Mai 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Ce samedi 29 mai, le RWF organisait une réunion de campagne électorale pour les présidents de section ainsi que pour ses candidats.

Ce fut un réel succès. Quelques détails ? Pierre René Mélon, tête de liste à Liège, remporta un franc succès avec une anecdote de campagne qui mit le public en joie. Philippe Verschoren, le nouveau secrétaire général donna une relation sur quelques démêlés  au niveau du collage en Hainaut.

Laurent Brogniet, le co-président  remercia tous les militant ainsi que les candidats qui oeuvrent  à la réussite de la campagne actuelle  et insista surtout sur la poursuite de la mobilisation de toutes et de tous, non seulement jusqu’au 13 juin, mais à continuer car l’idée réunioniste progresse de plus en plus et doit continuer à prospérer  après l’élection. Nos concitoyens sont encore apeurés à voter pour le RWF, beaucoup votant plus pour contrer la progression d’un parti qu’ils n’aiment pas, plutôt que de voter pour un parti dont ils apprécient les idées.

Et Paul Henry Gendebien de préciser que les résultats de l’élection vont plonger la Belgique dans une interrogation encore plus profonde sur sa survie . Un parlement composé, comme à l’habitude, d’une majorité flamande mais où cette fois les trois partis « moins nationalistes » que les autres, le CD&V, la S.pa et l’Open VLD risquent d’être en dessous des 50%. Du côté wallon, rien de nouveau à annoncer, les campagnes du PS, du CDH, d’écolo et du MR laissent présumer la capitulations avec quelques conditions mineures !

Et de se demander si après une période de quelques semaines ou quelques mois, faute d’accord gouvernemental, nous ne pourrions pas à nouveau devoir retourner aux urnes.  Cela serait alors la crise qui pourrait conduire à l’explosion belge.

Il faut souligner qu’à la fin de la séance, le Président Gendebien a fait l’objet d’une longue, très longue « standing ovation ». Et rien que cela montre que nos forces sont en ordre de bataille et pourrait bien conduire le RWF a avoir au moins un élu à Namur (certains échos font mention d’un sondage secret qui donnerait ce résultat, d’où un surcollage du PS sur nos affiches), mais cela n’est inscrit nulle part dans les astres et dépendra  de la continuation de la lutte.

Le bateau Belgique fait eau de tout part et le naufrage annoncé semble devenir imminent.
Que ce soit par amour, par dépit ou mieux encore parce que c’est la seule bouée de sauvetage pour la Wallonie, il faudra bien regarder avec espoir vers la France.

NamurElect1

 

NamurElect3

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article