Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Oyez, oyez. Un crime de lèse-majesté a été commis !

24 Janvier 2011 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

RTLDeleitPresseBDW.JPG

 

Il y a vingt ans, l'avocat Christian Bouvier était poursuivi pour " offense à la personne royale "  eti nculpé par le juge Guy Comeliau du parquet de Namur.

 

Cliquez ici pour lire l’article du « Nouvel Observateur », consacré au sujet, seule trace restante, une main invisible ayant supprimé tout autre relation de l’affaire sur Internet ou ailleurs.

 

Aujourd’hui, c’est un noble, Georges Oldenhove de Guertechin qui dépose plainte contre Bart de Wever qui a donné une interview qu’il juge offensante pour le roi Albert II et d'avoir répandu lors de celle-ci des informations de nature à ébranler la crédibilité de l'Etat

 

Veut-il répéter la malheureuse histoire de Christian Bouvier et abattre ainsi la tête dirigeante de la N-VA et rétablir le crime de lèse-majesté ?

 

Au moment où dans toutes les démocraties, les commentateurs politiques attaquent parfois rudement le gestion de leur pays et de leurs dirigeants, ce citoyen pas lambda crée encore une fois le retour ridicule de mœurs moyenâgeuses. Je n’aime pas Bart de Wever et il suffit de consulter ce site pour le savoir, mais les procès inquisitoriaux sont dépassés depuis belle lurette !

 

Ce monsieur va rendre la monarchie belge ridicule, car au moment où la presse internationale a les yeux braqués sur ce pays en voie de dislocation, ce genre de procès ne peut qu'aggraver les tensions et montrer que la censure existe réellement dans ce pays.

 

Est-il diligenté par cette main invisible qui a effacé toute référence au pauvre Christian Bouvier ? Ou veut-il pousser la Flandre à la révolution ? Je ne sais mais je trouve ce dépôt de plainte en justice bien bizarre.

 

Bizarre, vous avez dit bizarre, comme c’est étrange !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article