Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Match Bart/francophones 2+/0 - Négociateurs dans le coin !

21 Septembre 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Avec la complicité des entremetteurs royaux, André Flahaut et Danny Pieters,  Elio Di Rupo et Bart De Wever se sont mis d'accord pour poursuivre les négociations en mettant en place un groupe de travail "de haut niveau" sur la réforme de la loi spéciale de financement,
le point sur lequel les négociations avaient échoué jusqu'ici.

Il sera présidé et piloté conjointement par Jean-Claude Marcourt (PS) et Jan Jambon (N-VA). Cette proposition sera présentée aux cinq autres partis pressentis pour soutenir les réformes institutionnelles (le CD&V, le sp.a, le CDH, Ecolo et Groen). Le groupe se pencherait sur "le contenu de principes" et les conséquences des options prises en considération.

Une méthode scolaire de travail qui donne encore une fois l’avantage à la N-VA. Désormais, quoi que l’on en dise, le couple Di Rupo/De Wever traite en tête à tête, les cinq autres partenaires devant faire à l’écart de la négociation un « remix » des exigences flamandes et présenter au duo, les quelques points de litige encore sur la table.

Une manière élégante de traiter les partenaires de la future coalition gouvernementale. Leur volonté ? « Peanuts » dirait un américain, de la « crotte de bique », dirais-je en bon Wallon.

Car, même si le secret sur les entretiens subsiste, tout le monde sait que l’élargissement de Bruxelles indispensable à sa survie est « onbespreekbaar » et que même en tant que Région reconnue à part entière, elle sera définitivement encerclée par la scission de BHV et promise à l'engloutissement flamand..

Deleuze, vous savez l’écolo pontifiant a déclaré ce matin sur RTL . "Franchement, il faut un plan A maintenant, point final", il faut écouter la voix de la grande majorité de la population belge. Il rejoint ainsi Joëlle Milquet dans sa paranoïa belgicaine.

Peut-être pourra-t-il la rejoindre dans un CDH déliquescent, à moins que ce ne soit le contraire et que le mariage de la locataire actuelle de la rue des Deux Eglises (cela ne s’invente pas) se fasse avec le fringant Javaux, toujours plus mystique, unitariste et royaliste?

Un beau couple en perspective !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article