Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Maingain, défenseur du trône et d'une mini Belgique

7 Juillet 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Certains rattachistes, toujours à l’affut de ce qui pourrait sembler une prise de position pour le retour à la France chante maintenant les louanges d’Olivier Maingain, le seul selon eux, capable encore de défendre les francophones.

Quand il déclare que soit l'Etat fédéral sera doté d'un pouvoir d'arbitrage des conflits entre entités autonomes, y compris lorsque les droits des minorités ne sont pas respectés, soit la Flandre n'a qu'à prendre son indépendance.        

« Je ne peux que redire ce que j'ai souligné en campagne électorale: le FDF ne soutiendra aucune démarche de type confédéral tel que le réclament les Flamands, à savoir un Etat belge semblable à une coquille vide et une Région bruxelloise sous contrôle de la Flandre", a-t-il déclaré.

Et d’insister. "Un Etat tel que le réclament les Flamands, qui semblent ne même plus supporter l'existence d'une telle autorité d'arbitrage, si c'est vraiment ce choix de la plus large autonomie que réclame la NV-A, alors il vaut mieux accorder l'indépendance à la Flandre ».

Ces rattachistes gloussent de plaisir en entendant ces fermes paroles face à l’ogre De Wever et aux exigences flamandes. Apparemment, ils ne comprennent toujours pas que Maingain est essentiellement le défenseur d’une Belgique, même amputé de la Flandre. Pour lui, une mini-Belgique, conservant sa capitale et sa région (ou province wallonne), son roi est la seule solution possible et la scission du royaume  permettant un retour  à la République française est évidemment son cauchemar.

Le parfait petit Belgicain dans toute sa splendeur. Il est donc important, si les Flamands choisissaient l’indépendance ce dont je doute car il préfèrent manifestement une Belgique totalement vassalisée avec les régions bruxelloise et wallonnes dansant sur leur musique, que la Wallonie puisse larguer ce pays factice en voie d’évaporation, en laissant le choix aux Bruxellois de choisir leur futur statut.

Dommage, qu’encore une fois, des militants sincères du rattachisme se laissent abuser par un politicien qui ne leur apportera que des déboires dans leur lutte pour être de vrais, d’authentiques Français !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article