Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Le putsch contre la constitution belge

9 Février 2012 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Le site du RWF signale que " le quotidien bruxellois Le Soir lui-même le dit : « En fin de législature, gouvernement et parlement déclarent ouverts à révision les articles utiles » susceptibles de modification.

Or, nous dit le RWF, il se fait que la scission de BHV, qui amorce la future frontière d’État de la République de Flandre (avec Bruxelles comme capitale) associée aux Pays-Bas, ne fait aucunement partie de ces articles soumis à révision ! Cette scission implique d’ailleurs l’inscription dans la Constitution du régime électoral des six communes à facilités.

Pour certains élus, la Constitution, notre Loi fondamentale, semble se réduire à un vulgaire chiffon de papier adaptable à la météo du jour…

C’est ainsi que le gouvernement Di Rupo s’apprête à introduire un article 195 « transitoire » sur mesure qui déclarerait possible de modifier des articles de la Constitution qui ne figurent pas au « menu ». En toute logique et dans le respect de la Loi fondamentale, la scission de BHV (et d’autres réformes) est donc contraire à la Constitution."

Di Rupo 1er et son gouvernement, complices des Flamands pressés de se constituer une unicité territoriale, est train d’établir un véritable putsch contre la constitution.

Je me rappelle, qu'étant gamin à l'école communale, lors de la distribution des prix, l'on nous faisait chanter: "Je suis votre mère chérie, votre bien-aimée patrie. Voici la constitution, sûr garant de la nation".

Tout évolue, la belgïe n'est plus ma mère chérie et la constitution n'est plus garante de la nation. Dont acte !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article