Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La République attaquée dans sa liberté et dans sa dignité

30 Septembre 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Ce mercredi 29 septembre 2010, la Commission européenne a annoncé son intention d'ouvrir une procédure d'infraction contre la France pour non-transposition de la directive sur la libre circulation des personnes pour faire suite aux expulsions de Roms menées cet été.

Toutefois la dictature supranationale a eu la clémence de laisser la possibilité à la France d'échapper à cette procédure en lui soumettant « avant le 15 octobre » un calendrier précis pour la transposition de cette directive européenne de 2004 qui définit notamment les règles à respecter en cas d'expulsions de citoyens de l'Union européenne. Remarquez le côté autoritaire de l'injonction. Pire que celle d'un huissier de justice exécutant un jugement judiciaire !

La Commission, juge suprême de la bonne ou mauvaise conduite des esclaves français, n'a annoncé mercredi aucune mesure pour la publication le 5 août dernier par le gouvernement français d'une circulaire visant nommément les Roms, en contravention avec les règles de non-discrimination en vigueur dans l’Union européenne.

« La Commission européenne prend note des assurances apportées par la France », a commenté avec arrogance et satisfaction ce mercredi après-midi la porte-parole de l'exécutif européen. « La circulaire du 5 août a été annulée et remplacée par une autre circulaire le 13 septembre », a-t-elle précisé.

Celle-ci a par ailleurs précisé que la Commission examinait actuellement l'opportunité d'ouvrir d'autres procédures envers d'autres États membres pour atteintes à la libre circulation.

 La Commission a annoncé le dépôt, en avril 2011 d’une série de propositions en vue d'améliorer l'intégration des populations roms dans l'Union Européenne.

Il faudrait peut-être rappeler au président Barroso qu’il serait d’abord plus judicieux d’enquêter sur les conditions de vie de ceux-ci en Bulgarie et en Roumanie. 

De même, est-ce par égard envers Herman Van Rompuy, président du Conseil européen tellement représentatif qu’il fut privé de parole à la dernière session de l’ONU qu’il ignore le grave problème de ségrégation qui se fait en Flandre envers les francophones qui vivent sur son territoire

Est-ce par  amitié pour sa chère Luxembourgeoise Viviane Reding plus apte à insulter la France et les Français que de déclencher une procédure contre l’oppression de la minorité linguistique française en Belgique flamande, qu’il feint d’ignorer sa coupable  inaction, car les francophones belges sont des citoyens européens selon les grands principes qu’elle déclare défendre.

Mais la France avec ses lois républicaines, sa laïcité agace l’Europe, même le très germanique Pape Benoit XVI.

Il serait temps que la France retrouve sa grandeur d’antan en envoyant paître ces eurocrates et fasse un pied de nez à ses ennemis cachés ou révélés en prenant parti dans la défense des Wallons et des francophones !

L’on a dit que Sarkozy était un petit Bonaparte. A lui de prendre une stature napoléonienne ! C’est ce que je souhaite à mes frères de France.

Une démocratie est un gouvernement élu par le peuple d’une nation et non une autorité, même éclairé, qui n’a pas été mandaté par elle.

Au référendum, une majorité de Français ont dit non à l’Europe.
L’Europe ne devrait donc avoir aucun droit d’imposer sa loi et de régenter la  vie du citoyen français !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Français de souche 01/10/2010 12:18


J'adore votre propos mais en tant que Français, je dois tempérer vos ardeurs. En effet, si l'on qualifie (peut-être à juste titre) Nicolas Sarkozy de nouveau Bonaparte, je ne le crois pas capable
de devenir un nouveau Napoléon. Il est tellement attaché à son image de bon serviteur de l'Europe et puissant membre du G20, qu'il en oublie la pauvre France. Et pourtant de plus en plus de
Français réclament la liberté de leur Nation. Je suis UMP et j'ai cru en Sarkozy mais en 2012, je voterai Marine Lepen si elle se présente. Elle se montre républicaine et française et cela sont des
qualités que je ne trouve plus chez Sarko. Et tant pis si la gauche passe. Son gouvernement fera exactement la même chose que le gouvernement actuel !


René G. Thirion 01/10/2010 12:30



Cher frère et ami français,


Cet article essaie d'attirer l'attention du Président ou d'un des ses proches sur le fait qu'il a une manière extrordinaire de marquer une indépendance vis-à-vis de la dictature européenne en
ayant des réactions de solidarité avec les Wallons et les francophones de belgique.


Un beau pied de nez à Viviane Reding poussée à la faute par son manque d'intervention dans la persécution des  minorités francophones en Flandre.


Evidemment, je prêche pour la cause que je défend, rejoindre rapidement mes frères français. Une 23e région de la République, la Wallonie.


Je ne porterai aucun jugement sur les partis politiques français, tant que je ne serai pas citoyen à part entière de la France.


Au RWF auquel je suis attaché, l'on compare notre situation à la résistance française à l'occupation, tous unis de la gauche à la droite, jusqu'à la victoire !