Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La Région Wallonne peut-elle vivre en autarcie ? Quelques faits !

9 Octobre 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Je l’affirmais ce mercredi 6 octobre sur cette page, la Wallonie a terminé l'année 2009 avec un déficit de 882,2 millions d'euros, soit plus du double du déficit autorisé dans le cadre du programme de stabilité et je posais la question, la Wallonie pourrait-elle vivre en autarcie lorsque l’on voit dont elle a géré son budget 2009. 

 

Aujourd’hui, la Libre Belgique nous indique que «  les 22 centres de recherche agréés en Région wallonne ont atteint leurs dernières limites budgétaires, car la Région leur devant près de 20 millions d'euros pour des créances remontant parfois à 2 ans. Autre problème, la Wallonie doit prendre en charge 75% des chèques technologiques… mais n’en paie aucun par manque de budget ! »

 

Ce cher André Antoine, le ministre en charge du budget 2010 n'avait pas prévu assez de crédits pour cette catégorie de dépenses ? Ce problème pèse évidemment sur l'économie wallonne, car il s’agit d’un secteur ultra stratégique, celui  de la Recherche et Développement).

 

L'Union wallonne des entreprises parle de son côté d'une situation "dramatique" et devenue intolérable. Didier Paquot, son directeur du département Economie le souligne  "Les centres de recherche sont en cessation de paiement vis à vis de leurs fournisseurs. En outre, le problème ne date pas d'hier. Déjà, sous la précédente législature, la question des créances impayées se posait",. Et il précise que "le plan Marshall2.Vert affirme que la R&D est une priorité du gouvernement, mais, dans les faits, c'est tout le contraire! ".

 

Jean-Marc Nollet, le ministre écolo vient de promettre que les 20 millions d'euros dus seront versés d'ici la fin de l'année. Avec quels fonds ? Comment peut-il promettre cela sans consultation d’Antoine, pourtant comptable en chef de la Région wallonne ? Par un emprunt supplémentaire ? Par une nouvelle taxe que l’on appellerait ARDW – Aide au Développement et à la Recherche Wallonne ?

 

Rudy Demotte, le président matamore du gouvernement wallon osait déclarer, lors de la Fête de la Wallonie à Namur le 18 septembre « J’affirme cette évidence : les Régions ont le sens des responsabilités ! N’en déplaise à ceux qui parlent insidieusement de responsabilisation. Et, vous savez, cette responsabilité, c’est d’abord devant leur population que les Régions les assument. C’est mépriser l’ensemble des Régions que de considérer qu’elles auraient de l’argent de poche à gérer. Ce qui nous préoccupe, c’est la manière dont nous exerçons nos compétences au service des Wallons. Si la responsabilisation signifie que chacun doit pleinement assumer ses missions pour le bien de l’entité dont il a la charge, cette volonté est pleinement partagée »

 

A voir la situation de la Région wallonne, la manière dont les compétences sont assurées et les missions accomplies, l’on se prend à rêver de botter le cul à cet irresponsable pédant !

 

Une seule solution si la Wallonie veut survivre à la crise de la Belgique, nous devons  demander à la France de devenir sa 23e région er de changer notre personnel politique rapidement.

Si la France nous veut bien nous accepter, bien entendu, mais les messages de bienvenue de sa population peut nous assurer de nos chances de réussite !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article