Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La Région wallonne et la gestion de ses dettes. Calamiteuse !

16 Juillet 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Mouvements d'humeur

C’est La Libre Belgique qui le rapporte dans son édition de ce vendredi, les entreprises de voiries qui travaillent en sous-traitance pour la Région wallonne ne sont pas payées à temps et de nombreuses factures sont en souffrance. Rien que dans le Hainaut, une vingtaine d'entreprises pleurent pour obtenir le paiement des épandages de sel menés depuis novembre 2009. La facture totale s'élève à 3 millions d'euros.

Une dizaine de ces entrepreneurs n'ont pas pu payer l'ONSS et la TVA, avec pour conséquence qu'ils ne disposent plus de l'attestation de "bon entrepreneur" qui permet de soumissionner dans le cadre des marchés publics.

Ce n’est pas la première information du genre. Le 7 juillet, Sud Presse relatait que les travaux de réfection des routes wallonnes n’avaient pas encore commencé, car une machine destinée à tester la qualité et la sécurité du revêtement était bloquée en Grande-Bretagne, car les 113.000 euros que coûte l’entretien de ce camion spécial n’auraient pas été payés.

Les ministres wallons ont beau affirmer qu’il s’agit de retard dû à des changements au niveau administratif, il faut dire que cela laisse planer un sérieux doute sur la capacité financière de la Région à assumer ses responsabilités. Une gestion désastreuse en est probablement la cause et Michel Daerden qui fût Vice-Président du Gouvernement wallon, en charge des Finances, du Budget, du Logement, de l’Équipement et des Travaux publics d'avril 2000 à juin 2009 en porte certainement une responsabilité importante.

Décidément, l’Olivier wallon est un arbre qui ne porte que des fruits amers. Comment un Bart De Wever pourrait-il s’accommoder de gestionnaires aussi lamentables pour former un nouveau gouvernement fédéral. Et si tel était le cas, quels seraient les « cadeaux royaux » que le PS accorderait à la Flandre ?

Et quel bonheur, pour la N-VA que de démissionner du gouvernement récemment formé, une fois que leurs exigences auraient été comblées, sous prétexte de l’impossibilité des Wallons de gérer correctement l’entité nationale.

De nouvelles élections avec des résultats encore plus autonomistes pour aboutir enfin à l’autonomie qui leur donnera le pouvoir complet sur la Belgique.

Wallons, cessez de croire au mirage que les Di Rupo, Demotte et compagnie entretiennent, celle d’une région qui se porte bien.

La seule manière de lui assurer une meilleure santé est qu’elle rejoigne la France avant qu’il ne soit trop tard !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article