Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La censure ne sert qu'à éveiller la révolte !

15 Novembre 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Mouvements d'humeur

C’est le propre de la censure violente d’accréditer les opinions qu’elle attaque - Voltaire

AntiAbattageHallal2.JPGAntiAbattageHallal.JPG

Dominique Baudis, député européen UMP a fait interdire ces publicités. La liberté d'expression en France est bafouée par ce président de l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité.

 

 Amoureux de la liberté d'expression si chère aux Siècle des Lumières, j’ai décidé de publier ces deux affiches sur Wallonie 2010, en espérant qu’elles feront leur chemin dans l’opinion publique.

 

 Actuellement Président de l’Institut du monde arabe, il est facile comprendre les sympathies de Baudis. Vice-président de la commission des affaires étrangères du Parlement européen, il est également membre de la délégation pour les relations avec les pays du Mashrek (Égypte, Jordanie, Liban et Syrie) et de la délégation à l'Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne. 

 

 Sa volonté de censure est évidente, politique et même financière. Elle sert également les grandes entreprises de distribution qui sont avides de capter une clientèle qui leur assure une forte expansion de chiffres d’affaire. Et évidemment cette campagne pourrait nuire à cette manne providentielle qui finira bien par aboutir dans les caisses des agences publicitaires !

 

La religion, la politique et le fric. Un trio infernal qui conduit nos démocraties à tenter d’effacer toute identité nationale au profit d’une population sans racines et sans terroir.

 

Elle est extraordinaire la chape de plomb qui s’abat partout dès que l’on dénonce des pratiques contraires aux lois sur le bien-être animal ou d’une non-information voulue sur l’origine des viandes mises dans le commerce et les cantines scolaires.

 

En conclusion je citerai Jean-Marie Poupart, professeur de français et écrivain canadien qui a dit « toute censure est stupide par essence puisqu’elle qualifie, précise, décuple les élans de la révolution qui la fera sauter » (Angoisse play, Montréal, Éditions du Jour, « Les Romanciers du jour »,1968).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article