Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

La Belgique, paradis de la rigueur budgétaire

14 Mars 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Mouvements d'humeur

C’est le quotidien Le Soir qui le révèle ce vendredi Sherif Abdoelrahman, un illustre inconnu mais qui a été conseiller de Marc Verwilghen l'ancien ministre de l'Economie (Open VLD) bénéficie d’un traitement de faveur.

Commissaire adjoint de la structure qui gère la participation belge aux Expositions universelles, dont celle de Shanghai, qui s'ouvre le 1er mai prochain,  il est même inconnu de celles et ceux qui travaillent sur ce dossier, alors qu'il est censé être "en poste" depuis le 1er août 2007. 

L'homme n'a pas assisté aux dernières réunions du comité de suivi, alors que l'inauguration du pavillon belge se rapproche, Il percevrait pourtant chaque mois, 3.600 euros net, ce qui depuis 32 mois, lui fait un total de 115.200 euros « dans la poche ».

Son désintérêt pour le dossier, avec un déficit de 4.000 heures de travail, fait aujourd'hui grincer des dents dans les couloirs du SPF Economie, poursuit le journal qui rappelle que Robert Urbain, ancien ministre PS, nommé commissaire général pour Shanghai 2010, recommandé par Elio Di Rupo et choisi par le gouvernement Verhofstadt avait quant à lui jeté l'éponge un après sa désignation, le 1er août 2007. Cette "non-présence" avait déjà coûté 77.000 euros, soit 22 mois, rémunérés 3.500 euros net.

Il semblerait que cette présence onéreuse de la Belgique sera aussi coûteuse en avantages attribués à des « favoris » qu’en représentation de la Belgique.

Ne parle-t-on pas de rigueur budgétaire ?
Oui, mais cela dépend pour qui !
Pas pour les créatures des appareils de parti !

Lire notre article paru en 2009 sur le pavillon belge à Shanghai

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article