Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

L'euro, ses derniers remparts sauvés par la foi de Verhofstad ?

2 Janvier 2012 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Mouvements d'humeur

"Non, nous ne perdons pas la guerre" se disait encore Von Rundstedt en décembre 1944, ou alors il aurait rendu les armes.

Aujourd'hui, Guy verhofstad, le petit flamand enivré par la gloire (toute relative, car qui se soucie de ses déclarations à part les médias?), dans une interview accordée à la RTBF, dit
"Non, je ne doute pas de l'avenir de l'euro" et que " les responsables politiques de l'UE "seront obligés en 2012 de mener des réformes très profondes pour une Union économique, fiscale et politique, en parallèle avec l'Union monétaire"

 Tout comme le général allemand, alors que tout semblait perdu pour le 3e Reich pensant  arrêter son écroulement et sa disparition, il croit lui aussi que la bataille pour la survie de l'euro sera gagnée et que l'europe va devenir une seule et grande nation.

Quand l'on se rend compte des différences entre le nord et le sud de la belgïe en matière linguistique, sociale, économique et culturelle et des drames que celles-ci créent, comment peut-on croire en cette nouvelle Babylone européenne que ce paltoquet qui a déjà démontré à l'occasion toute sa haine pour la France, prône avec l'accent du désespoir.

Ce flamand "rabbit" s'use inutilement les dents qu'il a pourtant longues, sur une collaboration totale et une union fusionnelles que les états membres refusent de plus en plus.

Quand se rendra-t-on enfin compte que l'on enlève les quelques dernières miettes de pouvoir que le citoyen avait encore face à des oligarques et des financiers qui se cachent derrière ce que pudiquement nos pseudo-gouvernants appellent "les marchés" ?

Grecedominee

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article