Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Jean-Jacques Viseur, un bon point pour déclaration intelligente !

16 Mars 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Je n’ai pas l’habitude de distribuer des « bons points » à nos hommes politiques que je considère comme étant de parfaits otages de leur parti qui est devenu le maître incontesté de leur réélection et, par conséquent, de leur carrière politique.

Mais j’ai l’intime conviction qu’ils sont sensibles aux attaques sur leur passivité de réaction aux demandes citoyennes et que cela peut les inciter à les prendre parfois en compte. C’est pourquoi j’anime ce site.

Aujourd’hui, je suis étonné et ravi par les déclarations faites au micro de Pascal Vrébos par Jean-Jacques Viseur, le bourgmestre CDH de Charleroi.

Il était interrogé sur l’arrêté de la Cour d’appel autorisant une enseignante à garder son voile lorsqu'elle donne cours.

A la question  "Vous avez compris cet arrêté ?", il a répondu "Je comprends le raisonnement, mais je ne partage pas du tout la logique adoptée. »

 "La logique est de dire que nous sommes dans un état qui pratique une certaine neutralité. Mais celle-ci, selon la cour, n'a pas les mêmes effets que la laïcité française. Ma thèse est que nous sommes dans un État dominé par le droit français et que la laïcité est une vertu de l'État. C'est vraiment parce que l'État est laïque que les religions peuvent s'exprimer. C'est aussi la volonté de voir l'État clairement respecter les options de chacun. Mais les respecter parce qu'il est neutre. »

Mais il a terminé par « Au delà de cette controverse philosophique vraiment importante, devons-nous appliquer les principes de 1789 ? Je le crois".

Les mots sont lâchés et ils sont extraordinaires de la part de cet élu d’un parti dont la présidente temporise sur une loi d’interdiction du port de signes religieux dans la vie publique et qui a accepté qu’une de ses députées se présente au parlement voilée !

Oui, nous devons appliquer les principes des révolutionnaires liégeois de 1789, qui ont été décrétés dans leur Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen que « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui;  ainsi l'exercice des droits naturels de chaque homme, n'a de bornes,  que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance des mêmes droits : ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi. (Art. 4) »

Le port de signe distinctif d’une religion ou d’une opinion philosophique est un envahissement passif ou actif de l’autre, lorsqu’il se fait dans les institutions publiques. Ces convictions doivent rester confinées dans le dialogue personnel entre individus et non portées comme une bannière invasive.

Merci, Monsieur Jean-Jacques Viseur pour cette prise de position claire et nette.
Elle vous honore et je vous encourage à lire avec attention cette fameuse déclaration faite en août 1789 quand un vent de liberté, de justice égalitaire et fraternelle a soufflé sur notre région !

Qui sait, une source d’inspiration pour vos déclarations futures ?     

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article