Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Didier Reynders, béquille pour le nouveau président du MR ?

16 Août 2011 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

« Il y a maintenant 20 ans que cette formation politique est constituée de cette façon-là. Ce n’est pas un avatar de l’histoire comme les cartels successifs et les déchirures entre le CD&V et la N-VA. Nous c’est vraiment un engagement profond, de Wallons, de Bruxellois, de francophones, à travers une fédération ».

Il faut reconnaître que Didier est explicite dans ces déclarations ce qui lui a amené à des déconvenues dans son parti et aussi dans son électorat, mais qui témoigne d’un certain panache.

Quel différence avec son successeur, le fils au papa Michel, qui lui répond ) àl la presse,
 « Nous ne sommes pas un cartel de circonstance…. Le MR et le FDF « analyseront ensemble, à chaque étape, dans quelle mesure la négociation correspond à notre conception de l'intérêt général, à notre souci d'une réforme de l'Etat stabilisatrice pour le pays, et correspond à nos balises »,

La langue de bois « façon familiale » ! Ils analyseront ensemble soit, mais la conclusion restera axée sur l’intérêt général, mais je crains que celui-ci ne rejoigne pas l’intérêt particulier des Bruxellois.

Didier affirme une fidélité, Charles affirme une adaptation raisonnable pour autant qu’elle corresponde à leurs balises. Mais les balises de Michel sont-elles les mêmes que celles d’Olivier Maingain ?

Editorial de www.wallonie2010.eu

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article