Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Après Mons, le Doudou devient patrimoine belge

30 Août 2010 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Mouvements d'humeur

Elio, le nouveau Saint-Georges a été confirmé par le roi Albert dans sa mission du combat contre le dragon du séparatisme.

Dimanche soir, il est venu longuement narrer ses dernières mésaventures au monarque. Il a expliqué qu’il avait tout tenté, qu’il avait fait aboyer Onkelinx, qu’il avait réuni tout le monde autour d’un gâteau d’anniversaire, qu’il avait beau jouer alternativement le rôle du clown ou du sage. Rien n’a réussi à changer la situation critique du royaume. L’hydre bicéphale flamande continue à lui envoyer un souffle plus empoisonné que jamais. La N-VA et le CD&V n’ont pas répondu positivement à son appel.

Mais le monarque lui a demandé de continuer le combat pour le roi, pour la loi, pour le pays.
A ces  mots, , le dévoué et fidèle Elio a décidé d’accepter le mandat royal en se jurant de réussir cette fois.  Amis flamands, vous aurez la scission de BHV et il vous offrira Bruxelles sur un plateau. Bruxelles, ville flamande ou ville francophone, étant donné que sa gracieuse majesté y aura toujours sa résidence royale.

Malgré les reproches qui s’accumulent sur ses nobles épaules, Elio va donc adopter la dernière tactique de combat qui reste possible. Les spécialistes  la nomment « technique de la carpette ».

Offrez, suppliez, implorez et finalement demandez pardon d’exister à votre dominateur.. Admettez sa grandeur et sa magnificence de vous faire la grâce de vous écraser seulement d’un talon méprisant et, qui sait, il vous fera le cadeau d’un oui dédaigneux à votre proposition.

En attendant l’improbable victoire d’une Wallonie enfin libérée du carcan belgo-flamand par ses combats douteux, il est a souhaiter que les socialistes, qui furent un temps les ardents défenseurs de cette région, ouvrent enfin les yeux et renvoient cet arriviste à ses rêves de gloire perdue !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article