Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Fêtes de Wallonie ?

20 Septembre 2009 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Mouvements d'humeur

Que dire d'autre des Fêtes de Wallonie. D'abord leur nom est déjà tout un symbole:
L'expression "Fêtes de Wallonie" signifie les fêtes qui se déroulent en Wallonie, alors que notre expression à nous qui revendiquons notre appartenance, ce serait plutôt "Fête de la Wallonie" qui signifie clairement que c'est notre terroir, nos racines que nous fêtons!


Mais hier à Namur ce fut plutôt la fête des politiciens. Avec un courant d'air froid qui souffle sur l'Olivier naissant. Milquet accrochait Javaux pour ses mises en avant dans la presse.

Kris Peeters, vous savez le ministre- président flamand, dont le parti estime que les Wallons sont un boulet pour la Flandre, siégeait au premier rang (sans doute pour voir comment l'on dilapidait l'argent flamand chez nous).

Lors du cocktail qui suivait le discours de Demotte, Jan Peumans, le sympathique NV-A de Riemst, vous savez le minuscule patelin limbourgeois qui a intenté une action contre le développement de Liège Airport, a déclaré avec un petit sourire goguenard à un journaliste de la télévision, j'aime les Wallons ! Cela s'appelle "se foutre" de notre gueule.

Enfin, l'allocution de ministre-président wallon fut l'exemple de la plus belle langue de bois possible. "Ne craignons pas de parler de rigueur. Nous sommes tenus de faire mieux avec moins, c'est un gage de bonne gouvernance", a souligné M. Demotte. Et de larmoyer sur la nécessaire solidarité pour les travailleurs Wallons de la Sonaca ou Flamands d'Opel.

Je crois ne pas avoir entendu ce genre de discours et d'appel à la solidarité lors du 11 juillet en Flandre concernant la sidérurgie wallonne. Mais peut-être était-ce une manière de ne pas attirer l'attention de Mittal sur Sidmar ? J'ai peut-être raté quelques chose, mais je n'ai rien entendu non plus sur les problème des producteurs de lait wallons alors que l'on sait que les fédérations flamande et wallonne sont sur des positions totalement opposées; Demotte ou Rase-mottes ? Un discours peu mobilisateur marqué d'une volonté de ne pas remuer trop l'amour de la Wallonie. Cela peut faire mal à la Belgique que son président de parti aime tant !

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article