Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Va-t-on laisser crever les agriculteurs wallons ?

13 Septembre 2009 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Mouvements d'humeur

La grève du lait et son déversement  dans les champs est la démonstration du désespoir de nos producteurs wallons. Va-t-on laisser disparaître sans réaction réelle, ceux qui constituent un dernier lien avec notre terroir ?

Nos politiques wallons, si prompts à s'émouvoir sur la fermeture d'Opel à Antwerpen, vont -ils enfin réagir ? Mais que valent pour eux quelques "bouseux", face à la grande distribution et aux industriels du lait ?

Sont-ils sourds au point d'avoir perdu toute compassion pour leur compatriotes ?

Où sont les socialistes, les humanistes et les écolos qui se disent si près de la nature ? 

La Wallonie ne peut-elle marquer son opposition à ce massacre et aux règles rigides de l'Europe derrière lesquelles les élus se cachent avec délectation ?

Reynders va demander une enquête sur le protectionnisme allemand mais qu'attend-il pour monter au créneau européen.

L'on ne sait rien faire, nous dit-on. Un traité nous unit à l'Europe. Mais les traités sont faits pour être rompus. Et si un des pays fondateurs de l'Europe menaçait de bloquer toute négociation européenne par un véto tant qu'une décision favorable à nos agriculteurs ne serait pas prise.

Mais il est vrai que les Flamands, plus  industrialisés et dont les produits sont mieux référencés dans les grandes surfaces, auront moins de peine à survivre et pourront, pourquoi pas, racheter bientôt d'autres terres agricoles.

Voilà peut-être la principale cause de l'inertie gouvermentale !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article