Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Une petite jeune de Di Rupo qui promet

30 Avril 2009 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

RTL-Info Ludivine Dedonder (PS) : «J’ai choisi le PS pour les valeurs qu’il représente"

Invitée du « Talk Elections » le 23 avril dernier, l’échevine de l’Etat Civil de Tournai Ludivine Dedonder a défendu le bilan de la majorité PS-CDH après cinq ans de législature.

Elle aime, semble-t-il les valeurs du PS. Le problème de cette déclaration est son ambiguïté.

Il y a les valeurs du socialisme, du vrai, du pur, celui de César de Paepe, lui-même disciple de Proudhon*.

Et puis les valeurs du PS, actuellement représentées par les Bayenet, Vancauwenbergh, Lizin, Happart, aristocratie politique de la gauche belge qui mène une vie dorée malgré la crise ! Di Rupo les connait mais les a accepté, ou les accepte encore, malgré les voyage «d’études » dont ils sont friands au détriment de l'argent des citoyens ou des militants, sensés rembourser certaines de ces dépenses somptuaires.

* Petit rappel pour les vrais socialistes. Proudhon donna dans son Système des contradictions économiques publié en 1846 une explication de la société fondée sur l’existence de réalités contradictoires.  Ainsi la propriété manifeste l’inégalité mais est l'objet même de la liberté, le machinisme accroît la productivité mais détruit l’artisanat et soumet le salarié, in fine la liberté elle-même est à la fois indispensable mais cause de l'inégalité. Ces contradictions sont éternelles et n’annoncent nullement l’autodestruction du capitalisme qu'aurait annoncée Marx.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article