Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Brèves de la semaine

29 Mars 2009 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Mouvements d'humeur

29 mars - Une action charitable pour les plus démunis !


Les vacances de Pâques sont proches et beaucoup de citoyens belges ne pourront pas partir vers des cieux plus cléments que les nôtres, la crise mettant à mal l’état de leurs finances. Heureusement, le gouvernement wallon a pensé aux plus misérables d’entre eux pour leur procurer un peu de bonheur.


Pour les fêtes pascales, les membres du bureau du parlement wallon pourront partir en vacances, pardon en mission comme aime à le souligner José Happart, vers la Californie, sur le compte de la Région.


Pour ne pas qu’ils ne sentent seuls, ils pourront même être accompagnés. Après tout, «  que la chambre soit occupée  par une personne ou deux, cela ne change pas grand-chose au niveau des prix » ajoute ledit José en excellent gestionnaire de la chose publique. Mais pour éviter que les pauvres malheureux ne soient privés de sortie, il est prévu de leur attribuer un montant journalier de 150 € pour leurs menus frais. Il est bien connu que les rétributions de nos parlementaires et leurs indemnités de fonction, ne leur permettrait pas ce genre d’extra.


Que voilà une mesure sociale socialiste et humaniste qui va toucher tous les petits pensionnés, chômeurs ou indépendants qui les aiment au point de voter pour eux. Il faut signaler le refus  du MR et d’Ecolo de se joindre à cette petite excursion au pays de Schwartzenegger,. Attitude d’honnêteté  ou précaution électorale ? Peu importe, cela sera une petite économie, bienvenue en ces temps difficiles.


Et qui sait José Happart  pourrait peut-être se faire accompagner par son frère Jean-Marie.  Miracle de l’immersion californienne,  il comprendra peut-être mieux les documents rédigés en anglais lorsqu'il signera un nouveau contrat  avec  Bernie Ecclestone pour les futurs Grands Prix de Francorchamps d'après 2012.  Dans ce cas, la Région ne perdra plus autant d’argent chaque année, s’il y a un renouvellement du contrat..


28 mars - " L'homme qui sait mentir aux pauvres "

Elio Di Rupo, affirme qu'il n'est "pas question d'un plan d'austérité" et s'en prend à la gestion du ministère des Finances, "parmi les plus mal gérés du pays" dans un entretien accordé au Soir. A cette occasion, il a dévoilé le slogan de campagne du PS  « Nos valeurs ne sont pas cotées en Bourse. Nos actions profitent à tous « . Elio Di Rupo estime en effet que "l'idéologie libérale conduit au chaos ». Quant à l'austérité probable annoncée après les élections du 7 juin,  il ose déclarer : « Tant que les socialistes seront au pouvoir, il n'y aura rien de tel! » 
   

Ce cher (dans le sens onéreux pour la Wallonie) PS ment toujours avec le même aplomb ! Si Di Rupo adore que l’on qualifie Didier Reynders de « l’homme qui parle à l’oreille des riches », il faut bien avouer qu’il mérite lui la formule « l’homme qui sait mentir aux pauvres ».


En effet, l
e Conseil supérieur des Finances a indiqué dernièrement que la dette fédérale passera cette année de 88,7 % à 94,7 % du Produit intérieur brut (PIB). Comme le PIB évoluera de €346,7 à 351,2 milliards, la dette, en chiffres absolus, passera donc de €307,5 à 332,6 milliards. Les experts ont même trouvé le temps de calculer que la dette belge augmentait de  €2,9 millions par heure ou... €796 par seconde.

Comment un président d’un parti qui collabore à la gestion du pays depuis de longues années,  peut-il honnêtement faire des promesses irréalisables, alors qu’il est à la source des renseignements  sur l’avenir désastreux qui attend notre pays ? Mais il a de bonnes raisons d’optimisme, lui et sa bande d’amis politiques ne souffriront pas de la crise. A moins ? A moins que l’électeur se décide enfin à « 
chasser les marchands du temple ».


27 mars - Un Picard sous influence flamande ?

Rudy Demotte, le ministre-président de la Région wallonne et de la Communauté française, emmènera la liste du PS Wallonie Picarde aux élections régionales de juin, a annoncé Daniel Senesaelle, le président de la section locale, le député-bourgmestre d'Estaimpuis,


Comment Rudy Demotte, cet amateur enragé de la Flandre qui gagne, ose-t-il se prévaloir d’une section PS picarde, cette région française chère à nos cœurs ? C’est une véritable insulte aux Picards ! Lui qui n’arrête pas de tenter de mener les travailleurs wallons vers les entreprises flamandes plutôt que de les inciter à regarder vers la France voisine. Il est tellement désireux créer des emplois « wallons » en Flandre.


La preuve ? Début février, le socialiste avait invité le gouvernement flamand à déterminer avec le gouvernement wallon une série de mesures visant à favoriser les transferts de chômeurs wallons vers des postes de travail flamands et a prôné la création de modes de transport transrégional.  Souvent, il se dit persuadé que l'essor économique durable de chaque région ne peut être rencontré que par une augmentation des collaborations intra-belges.


26 mars - "Bébé" Antoine une longueur d'avance sur les autres

La Commission de contrôle des communications gouvernementales du parlement wallon a décidé jeudi de ne pas sanctionner le ministre wallon de l'Aménagement du territoire, du Logement et de l'Energie, André Antoine, pour les campagnes d'information qu'il a menées à propos du prêt tremplin et de l'éco-prêt. La décision a été acquise majorité contre opposition, moins l'abstention de José Happart, président de l'assemblée.

La loi prévoit de déduire des dépenses électorales autorisées le montant de la campagne, soit 800.000 euros dans le cas de M. Antoine.  André Antoine qui s'est expliqué personnellement devant la Commission, a présenté ses excuses pour la façon dont ses services ont informé la Commission de la campagne. Ils se sont contentés d'un courriel qui se serait perdu. Dans un communiqué,  Antoine a  répété que, pour le reste, la campagne était conforme à la législation.
 

Quand même, je ne vais pas l'appeler Caliméro malgré qu'il trouve que c'est bien méchant de faire remarquer qu'il triche avec l'esprit de la limitation des dépenses de campagne.  Ben voyons, l’accusé appartient au camp PS/CDH, la majorité actuelle. Il semblerait que le milieu politique ressemble étrangement au « milieu » tout court. Le clan le plus fort  impose « sa loi » au clan le plus faible. Quelques excuses … tout le monde est content, sauf ceux qui n’ont jamais droit à ce traitement privilégié.


Son ami Michel Daerden a utilisé la même technique de communication lui aussi. En tant que
vice-président du gouvernement wallon en charge du Budget, des Finances et de l'Équipement et Vice-président de la Communauté française de Belgique en charge du Budget, des Finances, de la Fonction publique et des Sports , il a promis quelque 600 millions d'euros pour la restauration de nos routes juste avant les élections. Constatant l'état des finances belges actuelles, l'on se rend compte encore une fois que les promesses n'engagent que ceux qui y croient !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article