Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Il ne faut pas confondre une étoile filante avec un astre resplendissant !

8 Mars 2009 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

LiDé annonce la tenue mardi d'un Conseil d'administration à propos de la "démission" de son président Rudy Aernoudt et l'élection de son successeur.

Eric Bruckmann, un Liégeois qui avait adopté sans conditions ce brave Flamand venu chasser sur ses terres, lui reproche maintenant de décider seul et d'imposer sa propre volonté. Par ailleurs, le coordinateur du parti pour Bruxelles, Laurent Nys, a annoncé sa démission. Le site web de LiDé annonce sous le titre "Une mise au point chez LiDé" la tenue de ce Conseil d'administration mardi à 18 heures. Le sieur Bruckmann écrit sur ce même site, "nous avons voulu créer un mouvement pour l'avenir de tous les petits d'Hommes. Pas pour l'avenir d'un seul petit homme".

A se demander si ce contestataire qui prétend avoir une vision claire sur la politique wallonne, n’avait pas fumé la moquette, comme aime à dire mes cadets, pour ne pas avoir compris le jeu subtil de ce parvenu qui ne parvient plus.

Grâce au parti socialiste qui n’en demandait pas tant et qui lui a assuré une tribune importante par le biais de débats, créer un parti  concurrent au MR qui devrait composer avec lui, pour ne pas être débordé sur sa droite.  

Les médias ont suivi et l'on peut se demander par quel miracle, ce gourou de comptoir au français rudimentaire, a pu avoir tant de leurs faveurs?

Enfin le chantage à Didier Reynders pour obtenir un mandat juteux à l'Europe ( la 3ème place SVP), assurant son propre avenir financier. Cela a réussi !  .... Cela aurait pu réussir sans les saines réactions des militants de base du MR, du FDF et du MCC.

Mais pas de chance, son espoir d'être député européen n’aura été que d’une courte durée, limitée à 48 heures chrono.


Demain, que restera-t-il de LiDé(goût) ?
Quelques déçus qui tenteront de garder la vie à un parti qui aura vécu un peu plus longtemps que son créateur.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article