Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Hoût-si-Plout sera-t-il centre spirituel 2015 ?

20 Novembre 2008 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Le bourgmestre Willy Demeyer (PS) a toujours dit qu'il compterait et vérifierait les signatures avec soin. Il annonce désormais que si elle doit avoir lieu, cette consultation populaire pourrait mettre des projets en concurrence : « Nous n'allons pas demander si les gens veulent que Liège pose sa candidature en 2015, mais mettre ce projet, actuellement vide de contenu, en concurrence avec celui de métropole culturelle que nous soutenons, et qui amène des financements pour la culture émergente.» (Source RTBF).

Décidément, le bourgmestre tente par tous les moyens de ne pas présenter la candidature de sa ville pour ne pas mécontenter son chef de parti. On l’entend pleurer d’émotion à longueur de temps sur toutes les bontés que la Wallonie et la Communauté française ont eues pour la cité ardente. Et tout cela, bien sûr, nous oblige à remercier le mécène (apparemment, son collègue de Mons) qui nous a tant fait profiter de sa magnanime bonté.

Il semble oublier.que c’était le devoir d’une Région de venir en aide à la plus grande ville de son territoire et à tout son hinterland. Il oublie un peu vite que ses responsabilités vont bien au-delà des limites communales et que c’est toute l’Eurégio, y compris Maestricht et Aachen, qui bénéficierait d’une mise en valeur et d’une plus value, même économique.

Quand la ville de Lille estime qu’un euro qu’elle a dépensé, lui en a rapporté huit, l’on se demande pourquoi ce manque flagrant de volonté d’amener cette manne en Pays de Liège.

Ou plutôt, on le comprend mieux, il faut venir au secours du Hainaut pourtant bénéficiaire d’une aide économique et financière énorme de l'Europe et qui n’a pas su en tirer profit. Le grand ordonnateur du PS veut encore et encore des retombées pour ne pas devoir avouer l’échec de la bonne volonté européenne.

Doit-on aussi comprendre qu’il pense que si Liège se présente, Mons n’aura aucune chance devant le jury européen ? Belle preuve d’estime pour les jurés qui sont sûrement plus à même de juger la ville devant l’emporter.

Parmi la boîte à outils qu’il ouvre pour contrer la volonté populaire, il pense poser plusieurs choix aux électeurs lors de la consultation populaire arrachée par ses ouailles. Diviser pour régner n'est-il pas un vieil adage politicien.

Ne serait-il pas mieux de nous proclamer « métropole culturelle éternelle » ?
Ne vaudrait-il pas mieux créer une exposition de l’eau ?
Ne serait-ce pas judicieux de devenir capitale des Schtroumpfts ? 
Seriez-vous d’accord pour imposer Hoût-si-Plout comme centre spirituel européen ?
Ne riez pas. Au royaume de la mauvaise foi, toutes les questions sont justifiées, elles écartent le bon sens.

Mais je pense que l’homme, avec son obstination à servir la soupe à son président, et cela au détriment des électeurs liégeois, risque de faire chuter quelques uns de ses candidats aux prochaines élections. Cela ne serait que justice, les élus locaux de son parti ayant refusé de remettre en question ses diktats et bêlant en coeur le refrain maioral.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Raymond CHARLES 20/11/2008 18:27

Coucou, c'est à nouveau moi. A propos de "Hoûte-si-Plout", ce n'est peut-être pas une si mauvaise idée. Je suis détenteur d'une carte d'ETUDIANT LIBRE de Houte-Si-Plout que m'a décernée "l'Université de Houte-Si-Plout" dont le recteur est Benoît HONS que je connais bien. Tu vois mon cher René que l'on peut être universitaire sans avoir fait beaucoup d'études.

Raymond CHARLES 20/11/2008 16:20

Avec son comportement négatif et son obstination à ne pas vouloir entendre la "vox populi" Willy Demeyer est en train de se faire hara-kiri politiquement au profit des libéraux du sinistre arriviste qu'est Didier Reynders. J'ai assisté à la réunion préparatoire à la récolte des signatures pour appuyer la candidature de Liège à 2015 capitale culturelle européenne. A l'énoncé de tous les obstacles que Mr Demeyer à posé sur la route de cette excellente idée, je suis sorti avant la fin de la séances en pensant qu'ils n'y arriveront jamais. Je suis déjà très surpris qu'ils aient réussi les 19006 signatures nécessaires. Vous pouvez faire confiance à notre ami Willy pour qu'il fasse tout ce qui est en son pouvoir pour ne pas déplaire à "l'homme au noeud pap".