Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Socialisme à la liégeoise : le peuple ? Connaît pas !

14 Novembre 2008 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Mouvements d'humeur

Demeyer, le bourgmestre liégeois  rouge de colère, rose d’émotion et vert de dépit, doit aujourd’hui avoir des aigreurs d’estomac.

Son chef de clan, l’auguste président du PS Di Rupo, parfait démocrate comme il aime  à le proclamer au monde, a décidé une fois pour toutes à transformer son territoire en capitale (rien que cela) de la Culture Européenne en 2015. Le suzerain doit bien cela à son petit peuple vassal montois.

Du coup, en parfait exécuteur de la volonté présidentielle, Willy a décidé que Liège ne se présenterait pas au concours pour ne pas faire d’ombre à Mons, quitte à voir à nouveau le titre filer vers la Flandre triomphale. Il faut dire que Mechelen représenterait un concurrent de poids dans la bataille pour le titre par rapport à la cité du doudou.

Au détriment de sa ville qui sort enfin la tête d’un précipice financier , qui aura un grand nombre d’infrastructures nouvelles de prestige, totalement adaptées avec le projet et aussi, au détriment de tout le Pays  de Liège qui aurait pu y trouver l’oxygène nécessaire à son redéploiement, l’édile communal refuse obstinément d 'introduire la demande.

D’abord, c’est un non catégorique aux jeunes artistes liégeois, merveilleux dans leur amour de Liège et leur détermination. Ensuite, c’est non à la pétition lancée sur Internet que  de nombreux Internautes (notamment français) ont soutenue. Enfin, c’est tout les obstacles possibles et imaginables pour refuser une consultation populaire sur la présentation de la candidature municipale.

Que cela ne tienne, des jeunes liégeois lancent l’opération de signature pour la tenue d'une consultation populaire pour obtenir les 19.006 voix des liégeois nécessaire au soutien à la consultation, en respectant toutes les procédures imposées par le législateur.

Aussi, il y a trois semaines, lors d’un Conseil communal, ils présentent plus de 16.000 signatures recueillies. Le bourgmestre, LEUR bourgmestre, refuse à nouveau la consultation arguant que le chiffre de 10% de la population liégeoie n’était pas atteint  et il menace en cas de présentation du nombre de signatures requises de les faire vérifier une par une, pour chercher des faux, des doublons et pouvoir refuser à nouveau la demande.

Aujourd’hui, le 19.006 signatures sont atteintes. Nous pouvons être sûr que le liégeois toujours servile aux désirs d’une autre cité que la sienne, assisté par ses édiles socialistes et humanistes, va encore trouver de fallacieux prétextes pour refuser cette candidature que tout le monde attend.


Anne-Marie Lizin avait déjà joué à ce jeu-là lors d'une consultation faite auprès des habitants de la ville de Huy. Une consultation populaire (vote non obligatoire) qui n'est suivie que par 20% des habitants signifie donc que les 80% de non-votants sont contre le projet, avait-elle déclaré en substance pour tenter de rejeter le r'ésultat qui était défavorable à sa décision.

L'on peurt donc affirmer que les socialistes liégeois ne sont pas de vrais démocrates.
Mais y-a-t-il encore de vrais socialistes dans notre Wallonie. L’on a supprimé Edouard Close parce qu'il gênait et c’était peut-être le dernier politique liégeois  de gauche sincère ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article