Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blogue de Georges Bleuhay le poète de Méry-sur-Ourthe

Claude Thayse, incontournable dans ses réflexions !

20 Octobre 2008 , Rédigé par René G. Thirion Publié dans #Wallonie-France

Sur son blogue, Claude Thayse vient de publier une nouvelle réflexion sur l’annonce de la création d’un nouveau parti en Wallonie.

Que dire de plus que lui sur cette nouvelle hilarante :  Rudy Aernoudt, ancien conseiller flamand de Kubla , co-auteur avec Alain Destexhe, sénateur MR de « Comment l’état gaspille votre argent ? » veut fonder son parti. Destexhe va-t-il oser quitter le MR et mettre en danger son mandat de sénateur ?  Le portefeuille a des raisons que le cœur ne connaît pas. En tout cas, Serge  Kubla espère que non, Didier Reynders est déjà prêt à prendre connaissance de son programme pour voir les points de rapprochement.

Je ne résiste pas au plaisir de vous donner le texte complet de Claude, mais pour vous donner encore un peu plus la dérision de ce flamand au français « rugueux », j’ajoute à la fin le CV de ce personnage qu’il a probablement rédigé lui-même sur Wikipédia. Il se croit déjà un « grand homme politique », jusqu’à présent, il n’a été qu’un employé de cabinet.

Les réflexions de Claude Thayse :

Bonne nouvelle : Aernoudt lance son parti en Wallonie

"la Wallonie a besoin d'un parti capable de mettre un terme au clientélisme institutionnalisé et de renouer avec une fonction publique efficace. Un parti qui inverse la logique d'une Région où les hommes politiques protègent ceux qui ne travaillent pas, où une personne sur deux travaille dans l'administration ou bénéficie d'allocations de chômage"

Voilà son message. Particulièrement méprisant, non ? Sympa pour les fonctionnaires ! Sympa pour les demandeurs d'emploi, victimes de la main-mise flamande sur l'économie durant les 100 dernières années ! Quoique, pas vraiment étonnant de la part de ce Flamand belgicain dont même les Flamands ne veulent plus.

Il viendra ainsi apporter au cœur même de la Wallonie (où il vient de s'offrir une superbe villa) les relents douteux de la propagande belgo-flamande, continuant à bien servir "Sa" Flandre à sa manière.

 

Alors, pourquoi avoir intitulé ce billet "bonne nouvelle" ?

 

Parce que à part les déçus d'un certain néo-libéralisme et quelques proches de l'extrême droite il ne devrait pas attirer grand monde, lui dont les thèses simplistes et multiples publications à coloration vaguement scientifico-économiques ont été démontées par tout le monde.  C'est déjà ça de pris, tout ce qui divise  les adversaires de notre cause est bon à prendre.

 

Surtout, parce que face à ces propos outranciers, les Wallons pourraient bien réagir avec fierté. Et ne pas (plus ?) attendre leur avenir d'autres en sortant du carcan belge .  

Le CV de Wikipédia

 Rudy Aernoudt est un homme politique, économiste et philosophe belge (Excusez-du peu, Bernard Henri Levy ne doit pas lui arriver à la cheville - NDLR). Il est l'auteur de plusieurs ouvrages.

Il s'est rendu particulièrement célèbre en 2006 avec la publication de son ouvrage Wallonie - Flandre, Je t'aime moi non plus, dans lequel il s'attaque férocement aux préjugés selon lesquels la Région Wallonne, plus pauvre, dépendrait économiquement de la Région Flamande, plus riche.

Rudy Aernoudt est l'un des seuls hommes politiques flamands à s'opposer ouvertement et fermement à la séparation de la Belgique ou à une régionalisation accrue.

Autres particularités : Rudy Aernoudt est l'un des rares hommes politiques belges à faire une carrière des deux côtés de la frontière linguistique. De 2001 à 2003, il sera chef de cabinet adjoint du ministre Serge Kubla, ministre wallon de l'économie, des entreprises, de la recherche et développement. De 2003 à 2006, il sera directeur du cabinet de la ministre Fientje Moerman, ministre flamande de l'économie, de l'entreprise, du commerce extérieur et de la politique scientifique.

Rudy Aernoudt poursuit son combat en 2008 en créant un mouvement bilingue, "België Anders/ La Belgique Autrement".

Pour en terminer avec ce panégyrique narcissique et outrancier, il est bon de donner les noms des premiers signataires de son manifeste "België Anders/ La Belgique Autrement" parus sur son site :

Fred Chaffart (ex-CEO de la Générale de Banque -vous savez celui qui compare Sarkozy à Hitler dans une interview), Axel Miller (ex-CEO de Dexia) et Maurice Lippens (ex-président de Fortis et de Belgacom). Deé références par les temps qui courent !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article